lundi 28 septembre 2020
Accueil / Opérationnel / La gendarmerie de l’air chargée de l’enquête sur le crash d’un Mirage à N’Djaména
Base aérienne 113 Saint-Dizier-Robinson de l'Armée de l'air française. Escadron de Chasse Rafale. (Photo d'illustration/ Gendarmerie nationale).

La gendarmerie de l’air chargée de l’enquête sur le crash d’un Mirage à N’Djaména

La section de recherches de la gendarmerie de l’air a été co-saisie avec la brigade prévôtale de la gendarmerie de N’Djaména de l’enquête sur le crash d’un Mirage 2000N jeudi peu après son décollage de l’aéroport de la capitale tchadienne.

Quatre enquêteurs de la SR quitteront Paris dès ce jeudi soir pour N’Djaména.

Le pilote et le navigateur ont pu s’éjecter et sont sains et saufs.

L’appareil devait rentrer en France après deux mois passés sur place dans le cadre de l’opération Barkhane de lutte contre les groupes jihadistes au Sahel.

Les gendarmes seront chargés de déterminer les circonstances et les causes de cet accident.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Dussart, Gerard

    Lorsqu’on réprime, il faut du personnel assermenté à bord, sinon c’est un sacré bonus pour les “initiés” du Gouvernement, toujours les premiers avisés et toujours servis en premiers. La privatisation des voitures radars c’est nauséabond. J’en suis sur et certain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *