mercredi 30 septembre 2020
Accueil / L'actualité Auvergne Rhône-Alpes / Une journée pour changer l’image de la Gendarmerie auprès des jeunes
Photo (A.V/L'Essor).

Une journée pour changer l’image de la Gendarmerie auprès des jeunes

Pour une fois, ce ne sont pas les « conscrits » de la Journée de défense citoyenne qui sont allés vers le bureau du service national, mais les personnels du centre du service national et de la jeunesse de Lyon qui sont allées à la rencontre des jeunes gens.

Quarante-cinq filles et garçons, qui avaient auparavant été contactés et avaient été volontaires, ont répondu présent sur les quarante-huit convoqués à Sathonay-Camp siège de l’Etat-major de la gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour l’anecdote, on notera que l’une des filles a même réussi à s’infiltrer dans le groupe, devançant en quelque sorte l’appel !

Le matin, les cadres militaires ont déroulé les différents modules administratifs et d’évaluation de la journée, selon un dispositif allégé afin que les garçons et les filles (majoritaires) puissent assister, l’après-midi, après un repas en commun (et apprécié) à des présentations de techniques et de matériels utilisés par les gendarmes, notamment mobiles.

Première régionale : une JDC à Sathonay-Camp

Les différentes armes, les équipements de protection, les différents véhicules utilisés par les gendarmes ont été montrés et touchés. Le dispositif de retenue autonome du public (le drap !) a retenu l’attention par son ingéniosité puisqu’il a été entièrement conçu, imaginé, dessiné et fabriqué par des gendarmes sur un TRM4000 !

Aujourd’hui la Gendarmerie en possède 41 et chaque région au moins deux.  Ces engins qui peuvent être déployés en quelques minutes et éventuellement assemblés, puis repliés en quelques minutes à nouveau.

L’intervention de techniciens en identification criminelle sur une scène de crime et une démonstration très spectaculaire, impressionnante, de chiens d’attaque a impressionné les visiteurs d’un jour.

Surtout, cet après-midi au soleil de Sathonay a agréablement mis en relations les militaires et les jeunes. Le message est bien passé puisque les participants se sont majoritairement déclarés enchantés par cette journée spécialement organisée pour eux.

« L’image que j’avais des gendarmes a complètement changée » était la phrase qui revenait le plus souvent. Certains envisageaient même de faire une carrière militaires (… ou dans la police pour rester à Lyon !).

Beaucoup découvraient qu’ils avaient peut-être des dispositions pour un métier qu’ils n’auraient jamais imaginé exercer avant de disposer des informations sur le recrutement et les métiers de la Gendarmerie dispensées par les spécialistes du recrutement.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *