mardi 1 décembre 2020
Accueil / A la Une / Les gendarmes des Alpes-Maritimes et leur fanion décorés pour l’attentat de Nice
Le préfet des Alpes-Maritimes a décoré le fanion du groupement de la médaille d'or des actes de courage et dévouement. ( Photo D.C)

Les gendarmes des Alpes-Maritimes et leur fanion décorés pour l’attentat de Nice

Cérémonie aussi rare qu’émouvante ce mercredi à Nice à la caserne lieutenant Ausseur où la groupement des Alpes-Maritimes et ses personnels ont été mis à l’honneur pour leur action après le terrible attentat du 14 juillet 2016 à Nice.

En effet, vingt-cinq militaires, dont deux réservistes,  ont été décorés pour leur engagement spontané juste après l’attentat. Ils ont reçu la médaille de la sécurité intérieure. Le préfet des Alpes-Maritimes a également décoré le fanion du groupement de la médaille d’or des actes de courage et dévouement, un acte très rare. C’est la première fois que le fanion du groupement est ainsi décoré.

Le chef d’escadron Denis Mottier a été décoré et félicité (Photo D.C)

Un officier supérieur, le chef d’escadron Denis Mottier, commandant la compagnie de Nice a reçu la médaille d’or de la sécurité intérieure mais a été de surcroît félicité sur le front des troupes.

Le général de division Marc Levêque, commandant la région de gendarmerie PACA et la gendarmerie pour la zone de défense et sécurité sud lui a en effet remis une lettre de félicitations éloquente

Dans un contexte d’insécurité avéré a mis en oeuvre et déployé dans l’urgence des effectifs de la gendarmerie. A ainsi fortement contribué  à sécuriser le périmètre proche de la scène de crime et les commerces où s’était réfugiée la population en procédant à de nombreuses levées de doute, le tout dans un contexte de risque d’une nouvelle attaque en raison d’informations sur des prises d’otage, la circulation de possibles complices et des signalements de personnes suspectes.

A fait preuve, en la circonstance, d’un sens élevé du devoir et de qualités professionnelles qui font honneur à la gendarmerie nationale.

Rappelant l’action des policiers et des sapeurs-pompiers, le préfet a rendu hommage aux  gendarmes ont également joué un rôle essentiel dans la sécurisation de la ville alors que “le principal risque était celui de la recrudescence terroriste”.

 

Près de 300 gendarmes se sont engagés. Le colonel Vinot et le chef d’escadron Mottier incarnent l’excellence de la chaîne de commandement”, a souligné pour sa part le général Lévêque dont c’était la première venue dans les Alpes-Maritimes depuis sa prise de fonctions en septembre.

Le premier adjoint au maire de Nice, Philippe Pradal, qui était premier magistrat lors de l’attentat a lui aussi témoigné sa gratitude aux gendarmes.

Didier CHALUMEAU

(*) En présence de Philippe Rossini, vice-président du conseil départemental et ancien gendarme, du colonel Emmanuel Gerber, commandant le groupement de gendarmerie mobile de Hyères, des anciens combattants, dont une délégation de l’UNPRG.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.