dimanche 24 janvier 2021
Accueil / L'actualité Auvergne Rhône-Alpes / Gendarmerie de Haute-Loire : le mauvais film des jeunes vidéastes
Illustration (SD/L'Essor).

Gendarmerie de Haute-Loire : le mauvais film des jeunes vidéastes

Quatre jeunes d’une vingtaine d’années n’ont pas pensé aux conséquences de leurs actes quand ils ont décidé de rejouer une scène du film d’horreur “Vendredi 13” en bordure de route ce dimanche 13 août en Haute-Loire pour en faire une vidéo qu’ils voulaient publier sur Internet.

L’un d’entre eux, masque ensanglanté sur le visage et hache à la main, gesticulait dans le fossé en bordure de route à Craponne-sur-Arzon au passage des voitures.

Le journal Le Progrès précise qu’après un appel au centre opérationnel de la gendarmerie, il a été décidé d’envoyer sur place les militaires du Psig. Ces derniers ont alors découvert les jeunes en plein travail.  L’équipe, qui a présenté ses excuses, a été conduite à la brigade pour un rappel à l’ordre.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.