mercredi 30 septembre 2020
Accueil / Société / Procédure pénale : réforme de simplification Intérieur/Justice en 2018
Assemblée nationale
L'Assemblée nationale (Photo d'illustration L'Essor).

Procédure pénale : réforme de simplification Intérieur/Justice en 2018

Édouard Philippe a annoncé mardi un projet de réforme mené par l’Intérieur et la Justice pour simplifier la procédure pénale “afin que les forces de sécurité soient libérées de la complexité administrative“.

Au printemps 2018, après des expérimentations, ils porteront ensemble un projet de réforme reposant sur des procédures simplifiées“, a détaillé Édouard Philippe, lors de son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale.

Selon le chef du gouvernement, ce travail en commun entre le ministre de l’Intérieur et la Garde des Sceaux participera à “faire reculer l’insécurité“.

Promesse de campagne du candidat Macron, Édouard Philippe a également promis d’établir “une véritable police de sécurité du quotidien“, qui est selon lui “une condition pour rétablir la confiance” avec les citoyens.

Paris, le 18 mai 2017, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, arrive dans la cour de l’Elysée pour le premier Conseil des ministres du gouvernement d’Edouard Philippe. (Photo M.GUYOT/ESSOR)
Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.(Photo M.GUYOT/ESSOR)

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a depuis son arrivée place Beauvau déclaré à plusieurs reprises son intention de “recentrer les fonctionnaires sur leur cœur de métier et refondre le code de procédure pénale“, sans toutefois entrer dans le détail.

Cette simplification de la procédure pénale est un véritable serpent de mer dans les services de police et une revendication syndicale récurrente.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *