vendredi 27 novembre 2020
Accueil / L'actualité Pays de la Loire / Elle passe 1200 appels aux gendarmes et les menace de mort : six mois de prison avec sursis
téléphone
Illustration (SD/L'Essor).

Elle passe 1200 appels aux gendarmes et les menace de mort : six mois de prison avec sursis

Version actualisée 

Une habitante de Bouguenais, commune située à une dizaine de kilomètres de Nantes, a été interpellée le 14 juin par les gendarmes de la compagnie de Rezé. Elle a comparu le lendemain devant le tribunal de Nantes pour avoir passé 1200 appels téléphoniques aux militaires ainsi qu’à la Police entre août 2016 et la semaine dernière!

Mia Birnea, qui était jugée en comparution immédiate, a également été condamnée à une mise à l’épreuve de deux ans et une obligation de soins.

Elle profère des menaces de mort contre les gendarmes

Déjà condamnée par le passé pour des vols et des délits routiers, la prévenue, qui a admis avoir “un problème d’alcool“,  a notamment passé plus de 908 appels à la seule brigade de gendarmerie de Bouguenais. Elle reprochait  aux gendarmes d’avoir exécuté une décision de justice lui retirant la garde de son fils. Elle a également été reconnue coupable de “menaces de mort“, pour avoir promis de “tuer” un adjudant de cette unité.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.