mardi 29 septembre 2020
Accueil / Société / Concours photo pour dénoncer les conditions de travail dans la police : Collomb promet des améliorations
Photo d'illustration (L'Essor).

Concours photo pour dénoncer les conditions de travail dans la police : Collomb promet des améliorations

En trois mois, je n’ai pas repeint de mes petites mains tous les commissariats de France“: le ministre de l’Intérieur a promis mercredi des améliorations aux policiers qui, depuis quelques semaines, ont lancé un concours photo pour dénoncer la vétusté de leurs équipements.

Imaginé par l’Union Policiers Nationaux Indépendants (UPNI), ce concours, lancé à la mi-août, vise à montrer par des photos l’état des locaux, matériels et autres équipements de la police, moins d’un an après la fronde inédite de policiers qui contestaient, à l’automne 2016, leurs conditions de travail.

Postés sur internet par des policiers, les clichés montrent des vitres brisées, des cadavres de souris dans leurs locaux, des toilettes bouchées, des couloirs inondés, des prises électriques, des cafards, des chaises de bureau ou sièges de voiture déchiquetés, des gilets pare-balles en lambeaux, etc.

Locaux insalubres, matériel d’un autre siècle, problèmes d’hygiène…“, le “grand jeu concours” réclame les “photos révélatrices des conditions de travail“.

Il y a toutes les réalités aujourd’hui en France: à la fois des installations qui sont magnifiques et d’autres qui sont très dégradées“, a réagi devant la presse Gérard Collomb, lors d’un déplacement à Beauvais (Oise) en compagnie du nouveau directeur général de la police nationale, Eric Morvan.

Admettant qu’il pouvait y avoir “de la défiance“, le ministre a demandé à être jugé sur ses “actes” : “Il y a trois mois que je suis là. En trois mois, je n’ai pas repeint de mes petites mains tous les commissariats de toute la France“.

Mais dans deux ans peut-être, a-t-il ajouté, ils pourront dire si c’est toujours aussi vétuste ou bien si les choses se sont améliorées, je parie qu’ils diront à ce moment-là que les choses se sont améliorées“, a-t-il ajouté. Gérard Collomb a même suggéré que les policiers organisent dans deux ans un autre “concours de photos pour (…) montrer comment la réalité, pour reprendre un mot du président, s’est transformée“.

A l’automne 2016, la mobilisation dans les rangs de la police avait vu de nombreuses manifestations à travers la France. Le gouvernement d’alors avait notamment annoncé une enveloppe de 250 millions d’euros de nouveaux matériels et véhicules.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *