mercredi 24 avril 2019
Accueil / Tag archives :

Tag archives :

L’insigne de la Gendarmerie de Martinique, jugé “esclavagiste et colonialiste” changé à la demande de Macron (actualisé)

Les gendarmes de Martinique devront, à la demande du président de la République,  changer d’insigne! Ils devront arbore “un écusson plus neutre” et remplacer “l’emblème aux quatre serpents”,  a indiqué le préfet de la Martinique qui est interviewé par le site makacla.com.  “Le symbole esclavagiste et colonialiste” a été remplacé temporairement par un écusson …

Lire la suite >>

Un jeune gendarme tué dans un accident à la Martinique : la gendarmerie lance un appel à témoins

Plage de grand anse Deshaies Guadeloupe

Un dramatique accident a coûté la vie à un jeune gendarme de la métropole en vacances chez ses parents à la Martinique comme le relate francetvinfo. Les faits se sont produits le dimanche 10 septembre dernier vers 17h30. Le jeune homme, âgé de 27 ans, affecté à Maison-Alfort, faisait de la …

Lire la suite >>

Irma : renforts de gendarmerie dans les Antilles

gendarmerie mobile irisbus Photo d'illustration (S.D/L'Essor).

Des renforts en hommes et en matériel de la Gendarmerie, dont trois escadrons de gendarmes mobiles (EGM),  sont en cours d’acheminement pour les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, durement touchées par l’ouragan Irma Ces renforts visent à renforcer les gendarmes en poste dans les deux îles pour le contrôle …

Lire la suite >>

Irma s’apprête à frapper St-Barthélémy et St-Martin : les gendarmes participent aux évacuations

Brigade des Saintes à la Guadeloupe (Photo d'illustration D.C/L'Essor).

L’ouragan Irma, “d’une intensité sans précédent sur l’Atlantique“, a touché mercredi matin l’île de Barbuda et s’approche des îles françaises Saint-Barthélémy et Saint-Martin, placées en alerte violette, avec interdiction pour la population de sortir. Ce mardi 5 septembre, les gendarmes ont évacué plusieurs quartiers situés en zone inondable ou submersible à …

Lire la suite >>

Martinique : le procès d’orpailleurs soupçonnés d’avoir tué deux militaires français en Guyane reporté à vendredi

Justice (Photo Matthieu GUYOT/Essor)

Le procès des orpailleurs brésiliens soupçonnés d’avoir tué en 2012 deux militaires français lors d’une opération de l’armée et de la gendarmerie contre les chantiers aurifères illégaux en Guyane, prévu lundi en Martinique devant la cour d’assises spéciale, est reporté à vendredi. Quatre hommes devaient être jugés, devant cette cour …

Lire la suite >>

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !