jeudi 1 octobre 2020
Accueil / Tag archives :

Tag archives :

Poursuivi pour outrage envers deux gendarmes, un frère d’Adama Traoré relaxé

Véhicule de gendarmerie (PHoto S.D L'Essor).

Pour les gendarmes, c’était un geste de menace, pour le prévenu, une invitation à circuler : un frère d’Adama Traoré, décédé en 2016 lors de son interpellation par les gendarmes, a été relaxé vendredi par le tribunal de Pontoise où il était poursuivi pour outrage. Lire aussi sur L’Essor : Affaire …

Lire la suite >>

Deux frères d’Adama Traoré en prison pour trafic de drogue

Cannabis

La famille Traoré de Beaumont-sur-Oise n’en finit plus de faire parler d’elle mais dénonce un acharnement judiciaire. Deux frères d’Adama Traoré, mort lors de son interpellation par les gendarmes du Val-d’Oise en 2016, ont été mis en examen et incarcérés pour leur participation présumée à un trafic de drogue, a-t-on …

Lire la suite >>

Un frère d’Adama Traoré sera jugé pour outrage envers la maire de Beaumont

Cheikne Traoré, un des frères d’Adama Traoré mort lors de son interpellation par des gendarmes en juillet 2016, sera jugé en avril pour outrage envers la maire de Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise) d’où est originaire la famille. Cheikne Traoré, placé jeudi en garde à vue pour “outrage à personne dépositaire de l’autorité …

Lire la suite >>

Violences sur les forces de l’ordre : peine allégée en appel pour un frère d’Adama Traoré

Justice (Photo Matthieu GUYOT/Essor)

Un frère d’Adama Traoré, jeune homme mort en 2016 alors qu’il était interpellé par des gendarmes, a été condamné mardi par la cour d’appel de Versailles à six mois de prison ferme pour des violences à l’encontre de forces de l’ordre. Huit mois de prison ferme, soit l’équivalent de la …

Lire la suite >>

Huit mois ferme requis en appel contre un frère d’Adama Traoré pour violences sur les forces de l’ordre

Bagui Traoré était jugé en appel pour des outrages et violences à l’égard de policiers municipaux et de gendarmes, en marge d’un conseil municipal de Beaumont-sur-Oise. La même peine qu’en première instance a été requise. Décision le 6 juin. Huit mois de prison ferme, soit la même peine qu’en première …

Lire la suite >>