mardi 18 mai 2021
Accueil / A la Une / Une cadre de l’école de gendarmerie de Tulle décède des suites d’une maladie
L'adjudante Ophélie Moniot a perdu la vie après une longue maladie. (Photo: EG Tulle / Facebook)
L'adjudante Ophélie Moniot a perdu la vie après une longue maladie. (Photo: EG Tulle / Facebook)

Une cadre de l’école de gendarmerie de Tulle décède des suites d’une maladie

L’adjudante Ophélie Moniot a perdu la vie vendredi 15 janvier 2021 des suites d’une longue maladie.

Elle n’avait que 35 ans. Sous-officier de gendarmerie depuis une douzaine d’années, Ophélie Moniot avait rejoint l’école de Tulle en 2019. Elle y a tout d’abord occupé un poste de cadre au sein de la 6e compagnie d’instruction. Puis, en septembre 2020, sa santé se dégradant, elle avait rejoint une cellule spécialisée de l’école. Celle-ci, “à dominante gendarmerie départementale”, enseignait aux élèves-gendarmes la sécurité des flux et de la mobilité, ou encore les missions d’agent de police judiciaire.

Lire aussi: Un gendarme adjoint du CNEFG de Saint-Astier perd la vie dans un accident

Des hommages unanimes d’anciens de Tulle et d’ailleurs pour Ophélie Moniot

Suite à l’annonce de ce décès sur la page Facebook de l’école de Gendarmerie de Tulle, les hommages sont unanimes. Ceux de camarades encadrants à l’école bien sûr, mais aussi ceux d’anciens élèves gendarmes-adjoints ou sous-officiers. Ophélie Moniot est ainsi décrite comme “une cadre formidable, souriante, humaine et professionnelle”. Une personne “pleine de vie”, “passionnée”, et qui a su transmettre aux élèves dont elle a eu la charge, “de la force, du courage ou encore de l’humilité”. Le tout “avec respect et gentillesse”.

En 2017, Valérie-Anne Moniot, la tante de l’adjudante, avait d’ailleurs évoqué la maladie de sa nièce dans un documentaire sur le cancer du sein. Sur les réseaux sociaux, une autre tante a ainsi partagé quelques souvenirs photos au cours du weekend. On y voit notamment la jeune femme vivre l’une de ses passions: les chevaux.

Ses obsèques se dérouleront à 14h30 ce mercredi 20 janvier, à Libourne (Gironde).

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.