dimanche 29 mars 2020
Accueil / Vie des personnels / Un syndicat de police conteste le temps de travail des gendarmes
Unité police SGP-FO, premier syndicat de gardiens de la paix, a dénoncé ce vendredi 21 octobre les déclarations du directeur général de la gendarmerie nationale selon lequel les gendarmes travaillent en moyenne plus de 15 heures par jour.

Un syndicat de police conteste le temps de travail des gendarmes

Unité police SGP-FO, premier syndicat de gardiens de la paix, a dénoncé ce vendredi 21 octobre les déclarations du directeur général de la gendarmerie nationale selon lequel les gendarmes travaillent en moyenne plus de 15 heures par jour.”De qui se moque-t-on ?”, interroge le syndicat dans une déclaration mise en ligne sur son site internet sous le titre “un gendarme vaut-il deux policiers?”. Le syndicat de police se base sur l’audition, le 12 octobre, du général d’armée Jacques Mignaux devant la commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale.

“En 2010”, a déclaré le général Mignaux devant les députés, selon le compte rendu de son audition, “la durée de travail hebdomadaire des gendarmes a été en moyenne de 15 heures et 55 minutes par jour, soit 8 heures et 34 minutes de service effectifs et sept heures et 22 minutes de permanence opérationnelle immédiate non rémunérée auxquelles il faut ajouter 3 heures et 13 minutes d’astreinte”. “Cette disponibilité est l’une des caractéristiques du statut militaire des gendarmes”, ajoute le DGGN.

“Qui peut croire à une telle arithmétique ?”, demande le syndicat de police accusant la DGGN de chercher “à justifier le recrutement massif de gendarmes tout en les présentant comme des bêtes de somme”. Il affirme que 500 gardiens de la paix seront recrutés en 2012 dans la police contre plus de 3.148 sous-officiers de gendarmerie.  Il demande à cet égard que ce recrutement soit “identique” pour les deux forces de l’ordre placées sous l’autorité du ministère de l’Intérieur depuis 2009.

La différence de durée de travail des policiers (de statut civil) et des gendarmes (militaires) donne souvent lieu à des débats houleux. En 2007, a  ainsi relevé la Cour des comptes, dans un rapport publié cet été sur la gestion des forces de sécurité, la durée annuelle de travail des policiers a été de 1.500 heures environ contre 1.800 dans la gendarmerie. Chez les premiers, elle a noté un “gonflement” des heures supplémentaires, estimé à 80 % en six ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *