lundi 12 avril 2021
Accueil / A la Une / Un gendarme retrouvé mort chez lui près de Montpellier
Le gendarme quadragénaire était membre du détachement aérien de la Gendarmerie basé à Montpellier. (Photo d'illustration - Gendarmerie)
Le gendarme quadragénaire était membre du détachement aérien de la Gendarmerie basé à Montpellier. (Photo d'illustration - Gendarmerie)

Un gendarme retrouvé mort chez lui près de Montpellier

Un gendarme appartenant au détachement aérien de la Gendarmerie de Montpellier a été retrouvé mort à son domicile ce lundi 15 mars 2021, dans l’Hérault.

Selon le site local Metropolitain, ce sont les services de secours qui ont découvert l’homme en fin de matinée, vraisemblablement pendu chez lui, à Mauguio. Le militaire de 45 ans appartenait au groupement des forces aériennes de la Gendarmerie Sud. Il assurait les fonctions de mécanicien au sein du détachement aérien de la Gendarmerie (DAG) de Montpellier.

Lire aussi: Un nouveau suicide dans les rangs de la Gendarmerie en Ille-et-Vilaine

Une enquête a été ouverte. Si la piste du suicide se confirmait, il s’agirait du quatrième militaire de la Gendarmerie à se donner la mort depuis le début de l’année. Trois gendarmes ont en effet mis fin à leurs jours à Rennes, Lyon et Toulouse au cours du premier trimestre.

Suicide: qui appeler à l’aide?

En cas de besoin, les gendarmes ont différent dispositifs à leur disposition. Tout d’abord, ils peuvent contacter le réseau d’accompagnement psychologique de l’Institution. Une chaîne composée de 39 psychologues cliniciens implantés en métropole et, depuis 2016, outre-mer. Les médecins du service de santé des armées peuvent également les assister dans ces moments difficiles.

Par ailleurs, ils peuvent se tourner vers les assistants sociaux des groupements ou les représentants de la concertation qui ont un rôle d’accompagnement et de lanceurs d’alerte. Enfin, le commandement, aux différents échelons hiérarchiques est également susceptibles de les aider.

Hors de l’Institution, différents dispositifs d’écoute existent en cas de crise suicidaire. Le ministère des Solidarités et de la Santé les recense sur cette page. Des conseils et des contacts y sont également présents, à destination des familles ou des proches endeuillés par un suicide.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.