samedi 31 octobre 2020
Accueil / L'actualité PACA / Un gendarme retrouvé mort à Nice : l’hypothèse du suicide privilégiée
Palais de justice de Nice (Photo d'illustration S.D L'Essor).
Palais de justice de Nice (Photo d'illustration S.D L'Essor).

Un gendarme retrouvé mort à Nice : l’hypothèse du suicide privilégiée

Un gendarme adjoint volontaire de 25 ans a été retrouvé mort samedi dans les locaux de la brigade motorisée de Nice, située dans la caserne Ausseur, a indiqué dimanche le parquet de Nice.

“Il se serait tiré une balle dans la tête avec son arme de service alors qu’il se trouvait seul, mais il est trop tôt, tant que toutes les investigations techniques n’ont pas été menées à leur terme, pour confirmer l’hypothèse du suicide”, selon le parquet.

L’enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de la région Paca, qui dispose d’une antenne à Fréjus. Une autopsie doit être pratiquée dans les prochains jours.

Le jeune homme avait été affecté le 27 août dans cette unité après avoir reçu une formation de trois mois. Il s’agissait de sa première affectation. Les gendarmes adjoints volontaires correspondent, dans la Gendarmerie, aux adjoints de sécurité dans la Police.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.