vendredi 2 octobre 2020
Accueil / Vie des personnels / Terrorisme : Hollande demande “mise en commun” des informations entre police, gendarmerie et renseignement
François Hollande a demandé jeudi une "parfaite concertation" entre police, gendarmerie, renseignement et militaires et la "mise en commun" des informations, pour faire face à la menace terroriste, lors de ses vœux aux forces de sécurité.

Terrorisme : Hollande demande “mise en commun” des informations entre police, gendarmerie et renseignement

François Hollande a demandé jeudi une “parfaite concertation” entre police, gendarmerie, renseignement et militaires et la “mise en commun” des informations pour faire face à la menace terroriste, lors de ses vœux aux forces de sécurité.

“Au-delà des évolutions législatives, c’est la doctrine même des forces de sécurité qui doit être adaptée à la menace terroriste”, a dit le président lors de cette allocution à la préfecture de police de Paris, un an après la tuerie de Charlie Hebdo. “Nous avons désormais affaire à des combattants aguerris, habitués à une violence extrême, décidés à tuer, fût-ce au prix de leur propre vie, et dont l’action est coordonnée depuis l’étranger puisqu’ils sont formés par Daech et commandités par cette organisation terroriste pour attaquer la France”, a-t-il relevé.

“De même, de nombreux réseaux criminels, tirent parti des nouveaux moyens de communication et disposent souvent d’armes lourdes pour commettre leurs forfaits”, a-t-il poursuivi. “Face à de tels adversaires, il est essentiel que chaque service – police, gendarmerie, renseignement, militaires – travaille en parfaite concertation, dans la plus grande transparence, et qu’ils mettent en commun toutes les informations dont ils disposent”, a affirmé François Hollande.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *