samedi 6 juin 2020
Accueil / Société / Défense / Les gendarmes remportent six médailles aux Invictus Games 2016

Les gendarmes remportent six médailles aux Invictus Games 2016

Six médailles ont été remportées par des gendarmes, dont trois par un gendarme mobile, lors des Invictus Games 2016, une compétition internationale réservée aux militaires blessés qui avait lieu du 6 au 12 mai à Orlando en Floride.

Franck Robin de l’EGM de Clermont-Ferrand a décroché deux médailles d’or en cyclisme dans les catégories contre-la-montre et critérium et une médaille d’argent en aviron en salle (épreuve de quatre minutes). Raphaël Perreraz s’est distingué en arc classique par équipe où il a décroché une médaille d’argent avec ses coéquipiers de la Marine et de l’armée de Terre. Florian Cieplak de la compagnie départementale de Nancy a remporté une médaille de bronze en tir à l’arc à poulie. Enfin, Fabien Frilly de l’EGM 26/2 de Bouliac (Gironde) a décroché une médaille de bronze en lancer de poids.

Avec 37 médailles, la France, représentée par une délégation de 31 athlètes (dont un remplaçant), « a particulièrement brillé lors de cette compétition militaire », selon le lieutenant-colonel Jean-Philippe Mouille, accompagnateur de la délégation. En 2015, 18 médailles avaient été remportées par 20 athlètes. « Nous sommes au même niveau que les Canadiens et nous rivalisons avec les Américains et les Britanniques », souligne l’officier. Pourtant ce dernier rappelle également que, dans ces jeux, la médaille n’est que symbolique puisqu’aucun classement officiel n’est établi. « Ces jeux ont été créés pour mettre nos blessés à l’honneur, pour montrer en quoi le sport permet de dépasser le handicap, de repousser ses limites. C’est un message d’espoir pour celles et ceux qui se retrouvent confrontés à des blessures de guerre physiques ou morales. », ajoute t-il.

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a adressé ses félicitations aux athlètes soulignant «  le courage et la ténacité de ces militaires, vétérans et civils de la Défense qui, dans leur parcours de blessé, ont su trouver la voie de la reconstruction par le sport ».

Il s’agit de la troisième édition de cette compétition née à l’initiative du Prince Harry pour permettre de soutenir la reconstruction d’hommes et de femmes blessés au combat. Après le Royaume-Uni, les Etats-Unis ont proposé d’organiser cette compétition à laquelle ont participé cette année quelque 500 athlètes militaires ou vétérans venus de quinze pays.

Les prochains Invictus Games se dérouleront à Toronto au Canada en 2017. L’Australie pourrait prendre la relève en 2018.

Nathalie DELEAU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *