mardi 29 septembre 2020
Accueil / Vie des personnels / La sécurité du nucléaire civil dirigée par un général de Gendarmerie Pierre-Yves Cormier
Le général Pierre-Yves Cormier en 2011 à Satory lors de la cérémonie de départ du GIGN du général Denis Favier. Crédit : M. GUYOT/ESSOR
Le général Pierre-Yves Cormier en 2011 à Satory lors de la cérémonie de départ du GIGN du général Denis Favier. Crédit : M. GUYOT/ESSOR

La sécurité du nucléaire civil dirigée par un général de Gendarmerie Pierre-Yves Cormier

Le général de division Pierre-Yves Cormier, 56 ans, prend la tête du tout nouveau commandement spécialisé pour la sécurité nucléaire (Cossen). Cette entité à compétence nationale a été créé afin de coordonner l’ensemble des mesures de protection des installations et des matières nucléaires civiles, comme les centrales nucléaires.

Dernier patron du GSIGN

L’officier est notamment connu pour avoir commandé des unités d’intervention dès 1988.  Il avait été le dernier patron du Groupement de sécurité et d’intervention de la gendarmerie nationale (GSIGN) avant sa dissolution au profit du GIGN en 2007. Cette structure regroupait alors le Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN), le Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) et l’Escadron parachutiste d’intervention de la gendarmerie nationale (EPIGN).

De 2010 à 2013, il coordonne l’activité des forces d’intervention du ministère de l’Intérieur (Raid et GIGN), comme chef de l’Unité de coordination des forces d’intervention (Ucofi).

Précédemment chef adjoint de l’Inspection générale de la Gendarmerie nationale (IGGN), le général Cormier a été chargé de la préfiguration du Cossen en mai 2015. Il aura sous ses ordres quelque 70 gendarmes, policiers et personnels civils. Le Cossen est implantée au fort de Charenton à Maisons-Alfort (Val-de-Marne).

Crowdfunding campaign banner

5 Commentaires

  1. Lionel OSSENT

    J’ai bien connu le Général CORMIER Pierre Yves. J’ai été un temps son officier adjoint à la compagnie de TROYES de 1994 à 1996, avant de prendre le commandement moi même d’une compagnie en 1998. C’est un homme de qualité, de grande valeur, humain, compétent, aimant le terrain, toujours opérationnel qui s’adapte facilement à toutes sortes et nouvelles situations. J’ai apprécié et regretté cet officier qui mérite toute la confiance dans tous les domaines qui lui sont confiés. Félicitations mon général pour votre brillante carrière bien méritée. J’ai toujours suivi votre évolution dans les divers postes qui vous ont été confiés.
    Bien cordialement.
    Lionel OSSENT

  2. papycool

    Je suis fier, moi aussi, d’avoir servi sous ses ordres. Il arrivait alors de l’EPIGN (GIGN) et c’était pour lui une première à la tête d’une compagnie de GD, ayant été, je crois, l’un des plus jeunes CE nouvellement promus du moment. Très humain et d’une extrême gentillesse, possédant visiblement d’énormes qualités et un potentiel extraordinaires, sachant écouter avant de juger et d’agir. C’est l’ un de mes “Chefs” qui m’aura le plus marqué tant par sa forte personnalité, son esprit militaire et sa capacité d’écoute et d’appréhension des problèmes. Je lui souhaite une bonne continuation de carrière avec mes vœux de santé et de bonheur familial.

  3. Scarabee

    Bravo! PIC

  4. DECLERCQ

    Je ne dirai qu’un mot …. BRAVO…!!!! Bonne continuation PYC et mes respectueuses amitiés parachutiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *