samedi 17 août 2019
Accueil / Vie des personnels / Recrutement : davantage de postes pour les sous-officiers du corps de soutien
Véhicules blindés à roues de la Gendarmerie (VBRG) en manœuvre au Centre national d'entraînement des forces de Gendarmerie (CNEFG) de Saint-Astier (Dordogne). La réparation et l’entretien de ces véhicules est l’une des missions des sous-officiers du Corps de soutien technique et administratif (CSTAGN) de la spécialité Auto-Engins Blindés. M. GUYOT/ESSOR

Recrutement : davantage de postes pour les sous-officiers du corps de soutien

Davantage de postes dans le corps de soutien technique et administratif de la Gendarmerie nationale sont ouverts annonce le site “La Gendarmerie recrute” .
La période d’inscription à la sélection CSTAGN, dont les épreuves de la 1ère phase se dérouleront début septembre 2018, s’est ouverte le 7 mai pour les 6 spécialités (Administration et Gestion du Personnel/AGP, Gestion logistique et Financière/GLF, Affaires Immobilières/AI, Auto-Engins Blindés/AEB, Restauration Collective/RC et Armuriers-pyrotechniciens/ARM).
Les inscriptions se font du 7 mai 2018 au 16 juillet 2018 inclus.

Le volume de postes offerts se répartit comme suit sous réserve de modification du plan de charge des écoles :
– 150 AGP (administration et gestion du personnel)

– 40 GLF (gestion logistique et financière)
– 40 AI (affaires immobilières)
– 25 AEB (auto-engins blindés )
– 40 RC (restauration collective)
– 6 ARM (armurerie et pyrotechnie)

Lire aussi sur L’EssorRecrutement, formation, solde: ce qui va changer pour le CSTAGN

 

Insigne du corps de soutien technique et administratif de 2 ème niveau ( Repro L’Essor)

Formation, affectation et rémunération des sous-officiers CSTAGN

Les candidats admis au concours s’engagent pour une durée de 3 ans. Ils suivent une formation de 25 semaines pendant laquelle ils perçoivent une rémunération mensuelle nette de 1200 €. Puis ils sont affectés en fonction de leur rang de classement parmi les places proposées par la direction générale de la Gendarmerie nationale et perçoivent une rémunération mensuelle nette de 1351 €. Au cours de leur carrière, les sous-officiers CSTAGN peuvent intégrer le corps des officiers du corps technique et administratif.

Télécharger (PDF)

A voir également

Essor- illustration deuil

Suicide d’un gendarme de l’Ardèche

Nouveau drame dans l'Arme. Un gendarme de Cruas dans l'Ardèche s'est suicidé avec son arme de service. C'est le 11ème drame de l'année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *