vendredi 13 décembre 2019
Accueil / L'actualité Hauts-de-France / Rapprochement entre actifs et retraités de la Gendarmerie dans l’Aisne

Rapprochement entre actifs et retraités de la Gendarmerie dans l’Aisne

En septembre, les communautés de brigades (COB) de Saint-Quentin-Saint-Simon-Vermand, Guise-Wassigny, Bohain-Le Catelet-Fresnoy, Moy-de-l’Aisne et Ribemont ont reçu dans leurs locaux les retraités ayant répondu aux invitations pour faire connaissance ou renouer des liens avec les militaires des unités, mais aussi pour découvrir les nouveaux matériels de dotation.

Les actifs ont ainsi expliqué leurs conditions actuelles de travail, bien différentes de celles d’antant. Reçus dans une chaleureuse ambiance, autour d’un café accompagné de pâtisseries, les anciens sont repartis après de riches échanges, en espérant que ce contact permette de les rapprocher à nouveau de l’active.

L’UNPRG était représentée par certains de ses adhérents et, en particulier, par son président départemental à Guise et à St-Quentin. Des remerciements écrits ont par ailleurs été adressés par le président de l’UD02 au commandant de compagnie de St-Quentin, à ses commandants d’unités et à l’ensemble des personnels d’active ayant contribué à l’organisation de ces rencontres. Il voit en cette démarche une volonté affichée de rapprochement entre l’active et les retraités.

A voir également

Le palais de justice de Caen (Illustration S.D/L'Essor).

Compiègne: un Noyonnais condamné pour rébellion et outrages sur quatre gendarmes

Bien connu des gendarmes, un Noyonnais a été condamné ce mercredi par le tribunal correctionnel de Compiègne à 18 mois de prison, dont dix avec sursis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *