mercredi 2 décembre 2020
Accueil / Vie des personnels / Quatre médailles olympiques remportées par des gendarmes

Quatre médailles olympiques remportées par des gendarmes

Quatre médailles olympiques, dont une en or et trois en argent, ont été remportées par des athlètes gendarmes lors des Jeux Olympiques qui avaient lieu du 5 au 21 août 2016 à Rio.

12 athlètes de haut niveau de la Défense Gendarmerie se sont alignés sur neuf disciplines. Un tiers de l’effectif des gendarmes partis à Rio est donc médaillé.

Daniel Jerent a remporté l’or en épée par équipe avec ses coéquipiers Gauthier Grumier, Yannick Borel et Jean-Michel Lucenay pour sa première participation aux Jeux Olympiques. Une première participation aux JO également pour la judokate Clarisse Agbegnenou qui remporte l’argent dans la catégorie des moins de 63 kg. Elodie Clouvel s’est largement rattrapé des ses JO de Londres en 2012 en décrochant l’argent cette fois, toujours sur l’épreuve du pentathlon moderne (escrime, natation, équitation, tir au pistolet et course à pied). Enfin, Jean Quiquampoix, remporte l’argent au tir au pistolet à 25 m pour sa première participation aux JO.

L’expérience olympique a tourné court, en revanche, pour Rénelle Lamote. La vice-championne d’Europe du 800 mètres et meilleure chance française de la discipline a été éliminée dès les séries. Même scénario pour les nageuses Charlotte Bonnet et Mélanie Henique. Charlotte Bonnet visait les finales du 100 mètres et le relais du 4X200 mètres mais n’a pas été qualifiée en individuel. Quant à Mélanie Henique, arrivée 2è de sa série, son chrono était insuffisant pour poursuivre l’aventure olympique sur le 50 mètres nage libre.

Valentin Belaud est passé à côté de son concours et finit à la 20è place en pentathlon moderne. Gwladys Epangue termine au pied du podium, huit ans après le bronze à Pékin dans la catégorie des plus de 67 kg dames de taekwondo. Cyril Graff est passé tout proche de se qualifier en tir couché à la carabine à 50 m mais termine 9è des qualifications alors que seuls les huit premiers se sont qualifiés.

La triathlète Audrey Merle prend la 35è place du classement sur la distance olympique (1.500 mètres à la nage en eau libre, 40 km à vélo et 10 km de course à pied) pour sa première participation aux JO. L’athlète de 21 ans que nous avions interviewé lors de son intégration en Gendarmerie (vidéo), a reconnu à “L’Essor” “une belle opportunité d’apprendre pour la prochaine olympiade” et “la concrétisation d’un rêve”. Trois jours après l’épreuve, elle prépare déjà les JO de Tokyo en 2020.

Enfin, mauvaise année pour Pauline Ferrand-Prévot. La championne du monde l’an passé, dont l’entraînement a été perturbé par des blessures, a abandonné après une chute dans la course VTT dames.

Nathalie DELEAU

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.