mercredi 24 avril 2019
Accueil / Vie des personnels / Ministère de l’Intérieur Réunion police-gendarmerie en présence des syndicats.
Une réunion consacrée au rapprochement police-gendarmerie a eu lieu jeudi 2 avril au ministère de l'Intérieur avec les syndicats de policiers, dont deux ont émis des réserves sur les gendarmes.

Ministère de l’Intérieur Réunion police-gendarmerie en présence des syndicats.

Une réunion consacrée au rapprochement police-gendarmerie a eu lieu jeudi 2 avril au ministère de l’Intérieur avec les syndicats de policiers, dont deux ont émis des réserves sur les gendarmes.

Alliance, second syndicat de gardiens de la paix, a annoncé, dans un communiqué, avoir remis à cette occasion au ministère de l’Intérieur  un projet visant à créer une direction unique de sécurité coiffant la police et la gendarmerie, au lieu de deux actuellement. Dans un communiqué, ce syndicat de police plaide pour que les 100.000 gendarmes puissent se syndiquer comme les 120.000 policiers, ce qui  n’est pas le cas actuellement, les gendarmes étant des militaires et attachés à ce statut. Le Syndicat national des officiers de police (Snop, majoritaire) “s’inquiète” pour sa part, dans un autre communiqué, “de l’absence de  volonté (de l’Intérieur)” de “poser le problème de la coexistence de deux  forces de sécurité intérieure, l’une civile, l’autre militaire”.

A voir également

de Maistre

Nicolas de Maistre: un ancien officier de gendarmerie préfet de la Haute-Loire

Un ancien officier de Gendarmerie, Nicolas De Maistre,  a été nommé préfet de la Haute-Loire. Dans la préfectorale depuis  1998, Il était sous-préfet, secrétaire général de la préfecture de Seine-et-Marne depuis 2014. Retour sur son parcours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !