lundi 30 novembre 2020
Accueil / Vie des personnels / Menace terroriste : port de l’arme hors service autorisé sous conditions pour les gendarmes
Denis Favier, DGGN, à Rouen le vendredi 30 octobre 2015.

Menace terroriste : port de l’arme hors service autorisé sous conditions pour les gendarmes

Après les policiers, les gendarmes sont désormais autorisés à porter une arme hors service dans le « contexte d’une menace terroriste élevée », a décidé le Directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN) le général d’armée Denis Favier.

Un message dans ce sens, signé du DGGN,  a été envoyé mardi en début d’après-midi à toutes les unités de gendarmerie. Il fait suite à une consultation des commandants territoriaux et des membres des instances de concertation de la gendarmerie.

Cette décision est assortie d’obligations rigoureuses. La possibilité de porter une arme en dehors du service est réservée aux officiers et aux sous-officiers d’active qui le désirent à condition d’avoir effectué au cours des 12 derniers mois au moins un tir à l’entrainement et d’avoir bénéficié d’un rappel sur la légitime défense. Ils devront également être titulaires d’une autorisation individuelle délivrée par la direction de la gendarmerie pour une zone précise.

Ils devront détenir sur eux leur carte professionnelle, un brassard « gendarmerie » et leur arme devra être approvisionnée et chargée.

Crowdfunding campaign banner

14 Commentaires

  1. A l’attention du Général Denis Favier

    Je vous remercie pour toutes ces précisions concernant la Gendarmerie Nationale.
    J’apporte tout mon soutien à la Gendarmerie Nationale.
    Soyez tous prudents.
    Avec tout respect à vous mon Général et à tous les gendarmes pour cette période difficile.
    Madame Jannot Mariannic’k

  2. Le Moël Jean-Marie

    Bonjour,
    Les conditions ci-dessus mentionnées devraient éviter tout problème.
    Il est bon de demander le volontariat port ce port d’arme de service.
    Les gendarmes ne sont pas des cow-boys!
    J’ai peur néanmoins que cela occasionne une surcharge indirecte de travail. Ils ont besoin aussi de se libérer l’esprit après le service.

  3. Parent

    C’est à fait normal et cela devrait être permanent

  4. AGOSTINI

    POUR MA PART, Ce N’EST OBJECTIF TOUT CELA.

    IL FAUT REFERMER LES FRONTIERES EN URGENCE ET COMBATTRE LES BARBUS A LEUR MANIERE A EUX

  5. AGOSTINI

    LE PORT DE L ARME C EST VRAIMENT UBUESQUE , IL NE FAUT PAS INVERSER LE PROBLEME.

    CHACUN DE SENSE SAIT POURQUOI ON EN EST LA…

    COMPRENNE QUI VOUDRA!!! MAIS DE GRACE LE PORT DE L ARME C EST VRAIMENT RIDICULE ET POURQUOI NE PAS L AVOIR FAIT AVANT

    36 ANS DE SERVICE DANS LA GENDARMERIE NATIONALE SANS OUBLIER MON PERE ET ONCLES……….

  6. Michel RUDNIANYN

    C’est très bien mais il va falloir faire restriction encore sur le budgetr Non ? ? ? Il y en a qui non pas voté pour, BIZARRE Cela doit les gèner ou quoi ?

    L’ESSOR > ACTUALITÉS > L’ASSEMBLÉE VOTE DES EFFECTIFS SUPPLÉMENTAIRES DE POLICIERS ET GENDARMES DANS LE BUDGET SÉCURITÉ
    assemblee_nationale-1024×682
    L’Assemblée vote des effectifs supplémentaires de policiers et gendarmes dans le budget sécurité
    Les députés ont approuvé jeudi soir le budget des forces de sécurité, votant un amendement gouvernemental qui prévoit la création de 900 emplois supplémentaires pour renforcer les forces de police et de gendarmerie dans la sécurisation des frontières et la lutte contre les filières d’immigration irrégulière.
    Par cet amendement, la police nationale se voit dotée de 22,61 millions d’euros dont 15,99 pour les dépenses de rémunérations nécessaires au recrutement de 530 emplois supplémentaires en 2016 destinés aux forces mobiles, aux effectifs de la préfecture de police de Paris (compagnies d’intervention et direction du renseignement) et à ceux de la direction centrale de la police aux frontières.
    La gendarmerie reçoit 19,85 millions d’euros, dont 12,69 pour les dépenses de rémunérations nécessaires au recrutement de 370 emplois supplémentaires destinés aux forces mobiles de gendarmerie.
    Le projet de loi de finances porte le budget de la mission sécurités à 18,48 milliards d’euros, en hausse de 132,4 millions d’euros (0,73 %), après une hausse de 86 millions d’euros en 2015 (0,5 %).
    Les Républicains ont voté contre, Eric Ciotti déplorant un “déficit de moyen par rapport à ce qu’exige la gravité de la situation”.
    Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve lui a répliqué “qu’il comprenait qu’il soit gêné par une hausse des effectifs” après “les baisses des effectifs” pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

  7. roquetaniere marc

    enfin une bonne décision!!!!!!!!!!!!!

  8. Heureuse initiative, mais le gendarme doit bien exécuter plusieurs tirs par an et connaître parfaitement les règles de la légitime défense non ?

    De plus, une autorisation et un périmètre… c’est bien se compliquer la vie pour laisser un militaire qui est le seul à porter une arme en permanence en service et confronté tous les jours à des risques potentiels afin qu’il porte son arme hors service.

  9. Hommages à tous les bons et loyaux serviteurs de la Nation que sont les représentants des Forces de l’Ordre.
    – Autrement dit sous exceptionnelles conditions : Autant leur donner un pistolet à fléchettes ou bien à eau, ou au mieux à air comprimé. Comme pour tout politicien du gouvernement et autres privilégiés, va t-on aussi et pour autant mettre devant la porte de chaque humble citoyen un représentant des Forces de l’Ordre.?.. Dans le cas contraire, que pourra donc t-il faire pour défendre sa famille, au devant de toute éventuelle menace d’un terrorisme armé jusqu’aux dents. Pourra t-on au moins l’autoriser de se munir d’un tire-boulettes ou bien d’un arc et des flèches ou au mieux d’une arbalète.?… Peut-être bien que OUI, mais en connaissant tous les dirigeants de la Nation, en tant qu’électeur depuis plus de soixante ans, ce sera plutôt NON. Il n’aura alors plus que ses yeux pour pleurer le grand malheur des siens, si encore on lui en laisse suffisamment de temps. — Avec estime et sympathie —
    Un ancien combattant de 84 ans – 7 ans sous les drapeaux (ceux BLEU-BLANC-ROUGE de notre PATRIE) + 5 décorations honorifiques.

    • Krausse

      Effectivement . La protection et l’autoprotection de nos policiers , gendarmes et forces de l’ordre sont quasi inexistantes . Mais ces messieurs du gouvernement s’en fichent eperduement dés l’instant ou eux mêmes et leurs familles sont hyperprotégés . ” Charité bien ordonnée commence par soit même ” .

  10. Tiep

    Personne ne demandera cette autorisation… ou si peu. Encore du papier.

  11. Oracio

    Parfait
    Il ny a pas de raison qu’on laisse seul nos collègues de la police nationale. Aidons nous et ca ira mieux

  12. à quoi cela sert-t-il de devoir obtenir une autorisation ? Elle ne sera pas délivrée de toute façon, on sait à quel point les personnes délivrant ces autorisations craignent le dérapage. Au final, il est quasi certain que peu de gendarmes se verront délivrer ces autorisations….encore un coup dans l’eau avant même que cette mesure n’entre en vigueur…. courage les gendarmes et les policiers, vous faites un travail qui n’est pas reconnu à sa juste valeur.

  13. RESPECT POUR LE NUMÉRO TROIS DE LA GENDARMERIE QUI S’EST
    EXPRIMÉ A LA TÉLÉ EN EXPRIMANT CE QUE LE GOUVERNEMENT LEUR IMPOSAIT CAR LUI AU MOINS IL NE FERME PAS SA G……
    MAIS J’AI TOUJOURS TROUVÉ LES GENDARMES PLUS HUMAINS QUE LES FLICS ET QUAND ILS VIENNENT VOUS VOIR CE N’EST PAS POUR RIEN (certains comprendront)

    CORDIALEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.