mercredi 24 avril 2019
Accueil / L'actualité Occitanie / La médaille militaire pour trois des quatre victimes du crash d’hélicoptère dans les Hautes-Pyrénées

La médaille militaire pour trois des quatre victimes du crash d’hélicoptère dans les Hautes-Pyrénées

Trois des quatre gendarmes tués dans le crash d’un hélicoptère de la gendarmerie dans les Hautes-Pyrénées au dessus de Cauterets le 20 mai 2016 se voient attribuer la médaille militaire au titre du ministère de la défense au journal officiel de ce samedi.

Ils l’avaient déjà reçue lors de la cérémonie d’hommage mais le texte n’est publié au journal officiel que maintenant. La quatrième victime était un officier qui ne peut recevoir la médaille militaire.

crash_ministère_intérieur

Décret du 27 octobre 2016 portant concession de la médaille militaire

 Par décret du Président de la République en date du 27 octobre 2016, pris sur le rapport du Premier ministre et du ministre de la défense et visé pour son exécution par le grand chancelier de la Légion d’honneur, vu la déclaration du conseil de l’ordre en date du 5 octobre 2016 portant que la concession est faite en conformité des lois, décrets et règlements en vigueur et du code de la Légion d’honneur et de la médaille militaire, notamment son article R. 141, sont décorés de la médaille militaire :

Armée active,  avec effet du 26 mai 2016 :

GENDARMERIE NATIONALE

-Cavaillès (Christophe, Pierre, Robert), adjudant-chef ; 18 ans de services. Mortellement blessé en service le 20 mai 2016. Cité. Nommé capitaine à titre exceptionnel par décret du 7 juin 2016.

-Jamet (Dominique, Jean-Marie), major ; 32 ans de services. Mortellement blessé en service le 20 mai 2016. Cité. Nommé chef d’escadron à titre exceptionnel par décret du 7 juin 2016.

-Loussalez-Artets (Lionel, Paul, Jean), adjudant-chef ; 20 ans de services. Mortellement blessé en service le 20 mai 2016. Cité. Nommé capitaine à titre exceptionnel par décret du 7 juin 2016.

A voir également

Le 1er décembre, les locaux du peloton autoroutier de Narbonne sont incendiés (Crédit photo: Préfecture de l'Aude).

Les gendarmes dans la crise des Gilets jaunes: l’attaque du peloton autoroutier de Narbonne (vidéo)

Le 1er décembre 2018, le péage de la Croix-du-sud (Aude) flambe. L'attaque du peloton autoroutier de Narbonne est l'un des exemples les plus frappants de la bouffée de violence des Gilets jaunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !