lundi 26 octobre 2020
Accueil / Vie des personnels / Terrorisme : des moyens pour renforcer la protection des gendarmes et des policiers
(Photo/SD/L'Essor).

Terrorisme : des moyens pour renforcer la protection des gendarmes et des policiers

Voici les principales annonces du Premier ministre Manuel Valls mercredi matin en matière de lutte contre le terrorisme deux semaines après le début de trois jours d’attaques ayant endeuillé la France:

“Renforcement des moyens humains et matériels” 

2 680 emplois supplémentaires “consacrés à la lutte contre le terrorisme” vont être créés au cours des 3 prochaines années. 1 100 d’entre eux seront alloués aux services de renseignement intérieur chargés de lutter contre le terrorisme (500 à la direction générale de la sécurité intérieure, 500 au service central du renseignement territorial et 100 à la direction du renseignement de la préfecture de police de Paris).

-425 millions d’euros de crédits d’investissement, d’équipement et de fonctionnement seront consacrés à ce plan de renforcement, au cours des 3 prochaines années. Ils “seront compensées par des économies (…) sur l’ensemble du champ de la dépense publique, année après année”. Matignon a par ailleurs précisé qu’en incluant les frais de personnels, l’enveloppe atteindrait quelque 735 millions d’euros sur trois ans.

-Une partie de ces moyens sera consacrée au “renforcement de la protection des policiers (nationaux et municipaux) et des gendarmes : gilets pare-balles et armements plus performants.” .

-Un dispositif PNR “sera opérationnel en France en septembre 2015”. Ce fichier commun des données personnelles des passagers aériens est en discussion au Parlement européen.

 “Un cadre juridique pour l’action des services de renseignement”

Un projet de loi sur le renseignement sera présenté “le plus vite possible” en conseil des ministres et transmis au Parlement “début mars”. D’après M. Valls, les services antiterroristes français doivent surveiller actuellement quelque 3.000 personnes.

“Une détection renforcée du phénomène de radicalisation” par le ministère de la Justice

Renfort de la juridiction antiterroriste parisienne (27 personnes) et de magistrats référents “anti-terrorisme” dans les parquets (16 personnes), renforcement des parquets et des juridictions interrégionales spécialisées, renforcement du renseignement pénitentiaire (66 personnes) pour “mieux appréhender les phénomènes de radicalisation en milieu carcéral”.

-Création d’une unité de veille et d’information au sein de la protection judiciaire de la jeunesse.

-Création d’un fichier pour recenser “les personnes prévenues ou condamnées pour des faits de terrorisme, avec obligation pour ces personnes de déclarer à intervalles réguliers leur adresse et leurs déplacements à l’étranger.

“Une prise en charge et un suivi accrus des individus radicalisés”

-“Sur la base de l’expérimentation menée à Fresnes”, création de cinq quartiers au sein d’établissements pénitentiaires, dédiés aux personnes détenues radicalisées.

– 60 aumôniers musulmans supplémentaires dans les prisons, s’ajoutant au 182 existants.

  “Une action renforcée en matière de prévention de la radicalisation”

– 60 millions d’euros supplémentaires consacrés à “la prévention de la radicalisation dans les 3 prochaines années, au travers du fonds interministériel de prévention de la délinquance”.

-Création d’un site internet visant à informer le grand public sur les moyens de lutter “contre l’embrigadement jihadiste”

 “Un renforcement de la surveillance des communications et de l’Internet des jihadistes”

-“Renforcement des moyens dédiés à la surveillance du +cyber-jihadisme+ et aux enquêtes relatives aux délits commis sur Internet.”

-“Intensification” du travail avec les opérateurs internet, “y compris dans le cadre européen.”

Manuel Valls souhaite une “réflexion transpartisane” menée par le Parlement sur la réactivation d’une peine d’indignité nationale et des propositions présentées d’ici six semaines.

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. atos

    effets d annonces politiciennes, il faut réagir, donner l impression d efficacité, l image d un gouvernement qui prend des mesures ! curieux que l on se préoccupe des gilets pare balles qu après ces attentats ? avant alors les gilets suffisaient même inadaptés?

  2. atos

    embauche de 60 aumôniers musulmans en plus des 150 EXISTANTS ! les contribuables français seront contents d apprendre comment sont employés leurs impôts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.