samedi 17 août 2019
Accueil / Vie des personnels / Lieutenant-colonel Arnaud Beltrame : hommage national et veillée avec ses frères d’armes
Photo Gendarmerie

Lieutenant-colonel Arnaud Beltrame : hommage national et veillée avec ses frères d’armes

Le nom de Beltrame est gravé à Coetquidan comme major de la promotion 2001 (Capture d’écran/ L’Essor)

Une cérémonie d’hommage national ouverte au public aura lieu le mercredi 28 mars à 11h30 dans la cour des Invalides en présence de la famille du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame et des familles des trois autres victimes tuées dans l’attentat terroriste de Carcassonne et de Trèbes vendredi. Deux cents frères d’armes ayant côtoyé le lieutenant-colonel seront également présents.

Les deux anciens présidents de la République, François Hollande et Nicolas Sarkozy sont annoncés comme faisant partie des quatre cents invités. L’éloge funèbre sera prononcé par le président Emmanuel Macron. La cérémonie s’achèvera avec une minute de silence puis l’orchestre de la Garde républicaine interprétera la Marseillaise.

Trois drapeaux

Les trois drapeaux de la Gendarmerie, de l’école des officiers de la Gendarmerie et de l’école militaire interarmes seront présents. Arnaud Beltrame a été major de promotion à l’EMIA dont il a été porte drapeau sur les Champs Elysées en 2001 et major de promotion à l’EOGN.

Arnaud Beltrame a été major de l’EMIA et porte drapeau sur les Champs Elysées en 2001 . Le miltaire au fond à droite est le lieutenant-colonel Chaon, pilote de l’ALAT décédé dernièrement dans un crash dans le Var (Capture d’écran L’Essor)

 

En début d’après-midi, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb et le directeur général de la Gendarmerie nationale, le général Richard Lizurey,  se rendront à la base aérienne Villacoublay pour accueillir la dépouille du lieutenant-colonel Beltrame.

Cet hommage national sera précédé ce mardi 27 mars d’une veillée du corps, réservée à ses frères d’armes, du mardi 16h au mercredi 9h à la caserne Tournon dans le VIe arrondissement de Paris, réalisée alternativement par des militaires de la Garde républicaine, du GIGN, de l’École des Officiers de la Gendarmerie nationale et de la Gendarmerie mobile.

Lire aussi sur L’Essor : La nomination directe au grade de commandeur de la Légion d’honneur, une mesure exceptionnelle

Mort en héros à 44 ans,  le lieutenant-colonel Beltrame sera promu au grade de colonel à titre posthume. Il sera décoré des médailles de la sécurité intérieure échelon or, de la Gendarmerie nationale avec palme de bronze et de la médaille pour acte de courage et dévouement échelon or. Il sera élevé au grade de commandeur de la Légion d’honneur.

A voir également

Essor- illustration deuil

Suicide d’un gendarme de l’Ardèche

Nouveau drame dans l'Arme. Un gendarme de Cruas dans l'Ardèche s'est suicidé avec son arme de service. C'est le 11ème drame de l'année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *