mercredi 23 septembre 2020
Accueil / Vie des personnels / Structure commune Police/Gendarmerie contre la criminalité en Corse: les critiques des syndicats
Photo d'illustration (L'Essor).

Structure commune Police/Gendarmerie contre la criminalité en Corse: les critiques des syndicats

A l’issue d’une rencontre avec le préfet de Corse, jeudi, les syndicats de policiers ont “unanimement” qualifié ce plan, selon un communiqué, d'”incohérent et inefficace, porteur d’inconvénients rédhibitoires”. Reconnaissant que “la recherche d’une efficacité accrue de la police judiciaire passait bien par un rapprochement” avec la Gendarmerie, les syndicats ont exprimé leur détermination à “imposer un dialogue social et professionnel jusqu’ici négligé, en avançant des propositions alternatives réalistes et constructives.

” La réforme prévoit la création d’unités de lutte commune contre la criminalité organisée (ULCOC), des “structures communes de coordination” Police-Gendarmerie pour lutter “contre les réalités criminelles spécifiques” dirigée par la Police en Corse et par la Gendarmerie aux Antilles-Guyane. La première, selon ce document, sera dirigée par le directeur régional de la Police judiciaire secondé par le commandant de la section de recherches de la Gendarmerie. Ce sera l’inverse, sur le même schéma, aux Antilles-Guyane.

Une mutualisation de moyens

“Ils mettront en commun leurs moyens humains et matériels que ce soit pour la PJ, le renseignement et la saisie des avoirs criminels” a-t-on indiqué dans l’entourage de Manuel Valls, soulignant qu’il s’agit d’une “mutualisation de moyens”.

Les syndicats dénoncent notamment les avantages supplémentaires accordés aux gendarmes en Corse où leurs conditions sont déjà plus favorables. Le Syndicat des commissaires (SCPN, majoritaire) a déjà dénoncé la “confusion grave” émanant de ce projet car “les services de la PJ” policière “traitent plus des trois quart des affaires graves”.

Pour le Syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI, majoritaire chez les officiers de Police), le projet ne “répond en rien aux attentes” des officiers, “ni aux solutions qu’exige la recherche d’une efficacité supérieure”.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *