jeudi 22 octobre 2020
Accueil / Vie des personnels / Les retraités de la gendarmerie inquiets de la hausse des violences contre les gendarmes
L'Union nationale du personnel en retraite de la gendarmerie (UNRPG) et L'Essor de la gendarmerie, se sont inquiétés mardi de la hausse constatée par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) des agressions contre des professions exposées, dont les gendarmes.

Les retraités de la gendarmerie inquiets de la hausse des violences contre les gendarmes

L’Union nationale du personnel en retraite de la gendarmerie (UNRPG) et L’Essor de la gendarmerie, se sont inquiétés mardi de la hausse constatée par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) des agressions contre des professions exposées, dont les gendarmes.

“Les statistiques d’agressions contre les représentants de l’Etat révélées par l’ONDRP sont époustouflantes et inquiétantes”, relèvent-ils dans un communiqué, en évoquant celles ayant visé les gendarmes (+20% en 2010) ou les médecins (920 “incidents” déclarés par eux en intervention contre 512 en 2009, soit une hausse de 79,7%). “Seuls les policiers bénéficient de chiffres stables (d’agressions), ajoutent-ils, “peut-être parce que leurs ripostes sont estimées plus fermes”.

L’UNRPG et L’Essor réclament tous deux “des états généraux de la sécurité” afin de “prévoir des mesures” pour remédier à ces agressions. Du fait de leur statut militaire, les gendarmes ne disposent pas de syndicats. L’UNRPG (45.000 adhérents) et L’Essor de la gendarmerie (35.000 lecteurs) constituent le plus important canal de réaction ou de revendication des 100.000 gendarmes français.

L’ONDRP, qui publie mardi son rapport annuel sur la délinquance, a fourni le nombre d’agressions contre des professions exposées, celles visant les gendarmes et les médecins ayant explosé, selon les statistiques officielles fournies par l’observatoire à cette occasion.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.