samedi 4 juillet 2020
Accueil / A la une / Les mouvements dans les unités de Gendarmerie de Bretagne pour l’été 2020 (actualisé)
Le port de Concarneau, en Bretagne. (A.Barbieri/Pixabay)
Le port de Concarneau, en Bretagne. (A.Barbieri/Pixabay)

Les mouvements dans les unités de Gendarmerie de Bretagne pour l’été 2020 (actualisé)

Retrouvez sur cette page les mouvements à la tête des unités de Gendarmerie de Bretagne pour l’été 2020. Vous pouvez nous signaler des changements de commandement sur le mail de notre rédaction, redactionweb@lessor.org.

Côtes d’Armor

Le lieutenant-colonel Vincent Lemaître, commandant en second du groupement de Gendarmerie départementale des Côtes dArmor prend la direction de Brest où il retrouvera ses racines maritimes.

Lire aussi: Un gendarme raconte dix ans d’actualité maritime

Le lieutenant-colonel Yann Renard, à la tête de la compagnie de gendarmerie de Guingamp depuis août 2016, est en partance pour Paris. Il y rejoindra le cabinet de directeur général de la Gendarmerie. Selon Le Télégramme, le gendarme sera détaché auprès de l’unité de coordination des forces d’intervention (Ucofi), chargée de coordonner la BRI, le GIGN et le Raid. C’est le capitaine Aurélien Hauteville, adjoint de la compagnie de Pont-Audemer (Normandie), qui le remplace à Guingamp.

Enfin après six ans en Bretagne, dont une partie à Lorient, le chef d’escadron Matthieu Glavieux quittera la compagnie de gendarmerie de Saint-Brieuc le 1er août 2020. Il rejoint la sous-direction de l’anticipation opérationnelle à la Direction générale de la Gendarmerie.

D’autres départs ont également été évoqués par les gendarmes des Côtes d’Armor sur leur compte Twitter.

Finistère

La compagnie de gendarmerie départementale de Quimper change de tête cet été avec le départ du chef d’escadron Vincent Marescaux. C’est le capitaine Jean-Baptiste Bellot, qui lui succède. Il était jusqu’ici officier presse au sein du service d’information et de relations publiques des armées-gendarmerie (Sirpa-G), à la direction générale.

Ille-et-Vilaine

Le général Alain Pidoux quitte le commandement de la région de Gendarmerie de Bretagne et de la zone de défense et de sécurité Ouest. Il prend la tête de l’Inspection générale de la Gendarmerie (IGGN).

Lire aussi: Le général Alain Pidoux, à la tête de l’IGGN à partir du 1er juillet 2020

Basée à Rennes, la brigade numérique, fortement sollicité ses derniers mois avec la crise sanitaire, va quant à elle monter en puissance avec un renforcement de ses effectifs. Elle change par ailleurs de chef, puisque le lieutenant Sébastien Possemé, actuellement conseiller concertation régional pour la Bretagne, en prendra les commandes le 1er août.

Lire aussi: Un nouveau chef pour la brigade numérique des gendarmes

Morbihan

Le lieutenant-colonel Christophe Tomc quitte la compagnie de Gendarmerie départementale de Pontivy. Il rejoint la Centrafrique, en tant que conseiller du directeur général de la Gendarmerie centrafricaine. Le chef d’escadron Sylvain Giraud, actuellement en poste à Paris, lui succède.

La compagnie de gendarmerie départementale de Vannes change également de tête. La lieutenant-colonel Françoise Poulain aux rênes de la compagnie depuis 2016 va rejoindre l’École de Guerre. Le chef d’escadron Jean-Baptiste Pecceu la remplacera.

Ça bouge également du côté de la Gendarmerie maritime. À 39 ans, le capitaine Sébastien Kahn prendra la tête de la compagnie de gendarmerie maritime de Lorient le 1er août. Il s’agit d’une des trois compagnies qui dépendent du groupement de l’Atlantique, basé à Brest.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *