mardi 20 octobre 2020
Accueil / Vie des personnels / Les gendarmes de retour dans la sécurité présidentielle
Un gendarme du GIGN lors d'une démonstration au camp de Beynes (Photo M. Guyot/Essor).

Les gendarmes de retour dans la sécurité présidentielle

Vingt gendarmes du GIGN vont être intégrés à partir de jeudi dans le Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) pour participer à la protection rapprochée de François Hollande avec des policiers, a-t-on appris de source proche du dossier.

Paris, le 15 mai 2012, passation de pouvoir entre Francois Hollande et Nicolas Sarkozy au palais de l'Elysee. (Photo M. Guyot/Essor)Cette intégration marque le retour des gendarmes dans la protection du  président de la République dont ils avaient été écartés en 2007 à l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Elysée. Les effectifs du GSPR avaient alors été portés à une centaine d’hommes et de femmes.
Ces vingt gendarmes, provenant de la Force sécurité protection (FSP) du Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), seront dirigés par un lieutenant-colonel. Celui-ci sera l’adjoint de la commissaire Sophie Hatt, nommée mardi commandant du GSPR.  Au total le GSPR comptera 60 hommes et femmes : 40 policiers et 20 gendarmes.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. camuset

    bonjour, encore une fois les gendarmes sont sous les ordre des policiers ce n’est ps encore pour demain que la gendarmerie redrviendra ce qu’elle etait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.