dimanche 20 septembre 2020
Accueil / Vie des personnels / Les écoles de Gendarmerie de Chaumont et Dijon baptisent leurs promotions
Capture d'écran de la cérémonie de la 501e promotion de l'école de Gendarmerie de Chaumont.
Capture d'écran de la cérémonie de la 501e promotion de l'école de Gendarmerie de Chaumont.

Les écoles de Gendarmerie de Chaumont et Dijon baptisent leurs promotions

Après la crise sanitaire, la vie reprend dans les écoles de Gendarmerie. Deux d’entre elles viennent de partager les cérémonies de fin de stage de leurs dernières promotions.

A Chaumont, les 106 élèves gendarmes de la 501e promotion ont ainsi reçu leur baptême après, 18 juin oblige, la lecture de l’appel du Général de Gaulle. Vous pouvez revoir la cérémonie sur Facebook. L’école de Gendarmerie de Dijon a elle aussi partagé sur le réseau social la cérémonie de départ de la 22e promotion.

La 501ème promotion de Chaumont

Qui sont les élèves gendarmes de la 501ème promotion de l’école de Chaumont ? Cinquante d’entre eux sont d’anciens adjoints volontaires, six d’anciens militaires et 13 d’anciens réservistes. Le major de la promotion est l’élève gendarme Loïc Dupouy, affecté en Alsace en gendarmerie départementale. La présidente Mélissa De Goiti part elle dans la gendarmerie mobile. Clin d’œil à la commémoration de l’appel du 18 juin, le parrain de la promotion est le gendarme Robert Georges Grabet. Ce pilote de char est mort au combat, le 23 mai 1940 dans les Ardennes, quelques jours après la bataille de Stonne.

Lire aussi: Le colonel Bouquin à la tête de l’école de gendarmerie de Chaumont (vidéo)

Cette année, la crise sanitaire a bousculé la scolarité des élèves gendarmes. Près de 4.000 d’entre eux sont venus prêter main-forte aux gendarmes au plus fort de la pandémie, au printemps. L’Arme a affecté provisoirement les jeunes futurs gendarmes dans les brigades et les compagnies.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *