L'Essor

Le spécialiste des réseaux sociaux Brice Mangou en partance pour le service de la transformation

La Gendarmerie des Vosges cartonne sur les réseaux sociaux et totalise plus de 80.000 abonnés, ce qui en fait le premier groupement connecté. (Photo: LP/L'Essor)

Le community manager vedette de la Gendarmerie des Vosges, Brice Mangou, devrait rejoindre cet été le service de la transformation de l’Arme. Le lieutenant-colonel Frédéric Avy, actuel numéro 2 de la Savoie, le remplacera à la tête du groupement des Vosges.

Le colonel Brice Mangou, commandant le groupement de Gendarmerie des Vosges, fait partie de l’équipe de community managers de la “Gendarmerie088”. (Photo: Gendarmerie)

Le colonel Brice Mangou a fait du groupement des Vosges, 67e département par sa taille, l’une des stars de Facebook et de Twitter. C’est le premier groupement de Gendarmerie en termes d’abonnés (90.000 sur les différents réseaux). Une réussite due au ton décalé et ludique des gendarmes des Vosges, à mettre également au crédit des deux adjudants-chefs qui secondent Brice Mangou dans cette tâche.

Lire aussi: La “recette miracle” des gendarmes des Vosges sur les réseaux sociaux

Saint-Cyrien

Spécialiste de la communication, Brice Mangou avait également été derrière l’opération de communication R-Mess. Il s’agissait de messages de prévention sur les emballages des baguettes de pain. L’officier avait, avant son arrivée dans les Vosges, été en poste au Sirpa, le service d’information et de relations publiques de l’Arme. Il s’y occupait du magazine interne Gend’info. Un poste rejoint après avoir été breveté de l’Ecole de guerre.

Ce Saint-Cyrien avait débuté dans l’Arme comme lieutenant, affecté à l’escadron de gendarmerie mobile de Bron, en 2002. Il avait ensuite été dans le Maine-et-Loire, à l’escadron départemental de sécurité routière. Puis il avait commandé la compagnie de gendarmerie de Sens jusqu’en 2013.

Il va donc rejoindre le service de la transformation, créé à la fin de l’année 2019. C’est le contrôleur général des armées Christophe Jacquot qui le dirige. Le service doit repérer les innovations de demain, exploiter et protéger les données et coordonner la maîtrise des risques.

Exit mobile version