lundi 26 octobre 2020
Accueil / Vie des personnels / Le gomme-cogne, une arme critiquée

Le gomme-cogne, une arme critiquée

La blessure d’un manifestant qui a perdu un œil mercredi à Strasbourg, atteint par un tir de gomme-cogne, s’inscrit dans une liste de blessures graves provoquées par cette arme depuis 2005. Cette catégorie d’armes, comprenant notamment le Flash-Ball et le LBD40, au tir plus puissant, est régulièrement critiquée depuis qu’elle a été étendue à la police de proximité en 2002.

Le gomme-cogne, ou lanceur de balles de défense, est une arme dite sublétale de quatrième catégorie, comme le pistolet à impulsions électriques Taser. Ces équipements tirent des balles en caoutchouc ou en mousse en principe non perforantes, de calibre variable selon les équipements (44 mm pour le Flash-Ball, arme à portée réduite, et 40 mm pour le LBD40, précis jusqu’à 40 mètres).

2005 – 7 juil: Aux Mureaux (Yvelines), un garçon de 14 ans est sérieusement blessé à l’oeil par le tir d’un policier qui le poursuit. Le policier indique s’être senti menacé. 2006 – Dans la nuit du 28 au 29 octobre, dans une cité HLM de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), un adolescent de 16 ans est blessé à l’oeil lors d’incidents avec la police venue au secours de pompiers caillassés.

2007 – 27 nov: Un lycéen de 16 ans perd l’usage d’un oeil après avoir été touché à l’issue d’une manifestation contre la loi Pécresse à Nantes.

2009 – 8 juil: Le réalisateur Joachim Gatti, 34 ans, touché par un tir, perd un œil lors d’une manifestation contre une expulsion de squatteurs à Montreuil (Seine-Saint-Denis). – 19 mars : Joan Celsis, un étudiant de 25 ans, est gravement blessé à l’œil en marge d’une manifestation d’étudiants à Toulouse quand la police tente de déloger un groupe de manifestants d’un magasin Monoprix. – 1er mai : A la cité des Fauvettes, à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis), Samir Aït-Amara, 18 ans, joue à une “chasse à l’homme” avec des jeunes de la cité lorsque, selon sa sœur, un policier sort d’une voiture et lui tire dessus à moins de trois mètres sans sommation. Il perd l’audition de l’oreille gauche. – 9 mai : A Villiers-le-Bel (Val-d’Oise), deux hommes de 21 et 31 ans sont grièvement blessés à un oeil lors de violences entre des groupes de jeunes et la police.

2010 – 14 oct: Un élève de 16 ans du lycée Condorcet de Montreuil (Seine-Saint-Denis) est gravement blessé à un oeil lors d’affrontements avec des policiers. – 12 déc: Alors que la police intervient dans une rixe entre locataires, un résident d’un foyer de Marseille âgé de 43 ans, atteint d’un tir au thorax, meurt d’un arrêt cardiaque le lendemain.

2011 – 7 fév: Un adolescent de 17 ans est éborgné par un tir à Audincourt (Doubs). Une instruction visant un policier est ouverte en janvier 2012. – 4 oct: A Mayotte, un enfant de 9 ans perd un œil à la suite du tir d’un gendarme.

2013 – 6 fév: John David, 25 ans, intérimaire belge d’ArcelorMittal, touché par une balle en caoutchouc, perd un œil lors de la manifestation des “métallos” à Strasbourg, à proximité du Parlement européen.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.