mardi 13 avril 2021
Accueil / A la Une / Le Crosscall Core-X4 choisi comme nouveau smartphone des gendarmes
Le smartphone Crosscall Core-X4 équipera les gendarmes à partir de la fin de l'année 2021. (Photos: LP/L'Essor et Crosscall - Assemblage: L'Essor)
Le smartphone Crosscall Core-X4 équipera les gendarmes à partir de la fin de l'année 2021. (Photos: LP/L'Essor et Crosscall - Assemblage: L'Essor)

Le Crosscall Core-X4 choisi comme nouveau smartphone des gendarmes

Le prochain smartphone des gendarmes et policiers sera français ! Il s’agit du Core-X4, développé par la société aixoise Crosscall, dans une version “Neo” spécifique aux forces de sécurité.

Nous vous annoncions le mois dernier l’attribution à l’opérateur Orange du marché de renouvellement de la flotte mobile des policiers et gendarmes. Moins d’un mois après, le modèle choisi se dévoile. Cocorico, il s’agit d’un smartphone tricolore. C’est en effet le constructeur Crosscall, implanté à Aix-en-Provence, qui rafle le juteux contrat en partenariat avec l’opérateur Orange. Un engagement estimé 84 millions d’euros qui bénéficiera, en plus de la Police et de la Gendarmerie, à l’Office français de la biodiversité, au secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale, ainsi qu’au ministère de la Justice.

Lire aussi: Orange rafle le marché des smartphones des gendarmes

Un smartphone sécurisé, résistant et durable

Outre la partie communication conclue avec l’opérateur Orange, le contrat porte donc également sur plus de 200.000 smartphones et tablettes. Dans la première catégorie, le Crosscall Core-X4 remplacera ainsi le Sony Xperia-X, sélectionné lors du précédent marché en 2018. Les tablettes sont aussi concernées. Là encore, Crosscall tire son épingle du jeu. Sa tablette Core-T4 prendra la suite des modèles Sony.

Les deux modèles sélectionnés seront spécialement conçus pour s’adapter aux besoins des forces de sécurité. Ils fonctionneront d’ailleurs avec le système “NEO“, développé par l’opérateur des systèmes d’information interministériels classifiés (OSIIC).

Souvent réservés aux mordus d’action pratiquant dans des milieux extrêmes et accidentés, les appareils Crosscall jouissent plutôt d’une bonne réputation. Notamment pour ce qui concerne leur robustesse et leur longévité. Le futur ordiphone des policiers et gendarmes, vendu entre 400 et 500 euros dans le commerce, affiche ainsi des propriétés intéressantes. D’après sa fiche technique, il peut résister aux chocs et aux chutes de 2 mètres de hauteur, quelque soit la face exposée. Il présente également une “étanchéité aux poussières et à la plupart des liquides”. Il peut ainsi supporter une immersion dans l’eau jusqu’à 2 mètres de profondeur pendant 30 minutes. Côté températures, ce smartphone peut être utilisé entre -25°C et 50°C. De quoi accompagner fidèlement les gendarmes dans leurs missions les plus extrêmes.

Performances : l’inquiétude des gendarmes

Toutefois, à l’inverse de ses robustes atouts, les performances techniques des appareils Crosscall sont souvent décriées. Celles du Core-X4 semblent pourtant avoir été déterminantes dans son choix. Et notamment l’autonomie de sa batterie: 465 heures en veille, près de 30 heures en communication et 11 heures en cas d’utilisation intensive, par exemple lorsqu’il est utilisé en guise de GPS. Un vrai point fort souligné par de nombreux policiers et gendarmes.

Même s’il ne rivalise pas avec les derniers standards des grands constructeurs, l’appareil photo reste performant et “dans la moyenne” selon plusieurs sites spécialisés. Concernant le stockage, deux versions sont proposées de série pour le grand public. La première avec une capacité de 32Go de mémoire, et l’autre avec le double. De quoi tout de même voir venir. Et si cela ne suffisait pas, l’espace de stockage peut aussi bénéficier d’une extension à l’aide d’une carte mémoire pouvant aller jusqu’à 512Go.

C’est davantage la question de la stabilité des performances qui inquiète les gendarmes. Et notamment celles liées à l’usage de l’appareil avec la version sécurisée d’Android, chiffrée et spécifique aux forces de l’ordre. Si beaucoup semblent accueillir l’arrivée de ce nouvel appareil avec enthousiasme, la méfiance reste tout de même de rigueur. “Des téléphones solides c’est bien. Performants, ça serait pas mal aussi.” Peut-on ainsi lire sur les réseaux sociaux.

Bureau mobile et priorité sur le réseau

Comme ses prédécesseurs, le smartphone Core-X4 Neo embarquera une large panoplie d’applications métiers utilisées au quotidien par les gendarmes. Il permettra ainsi de consulter les fichiers administratifs et judiciaires, d’accéder à des outils opérationnels ou encore de dresser un procès verbal électronique (PVe). Au total, environ 60 applications professionnelles des services de Police et de Gendarmerie seront proposées sur ces terminaux. Une fonctionnalité d’autant plus importante à l’heure où l’Arme déploie, elle aussi, les solutions de travail à distance. Ces appareils auront donc vocation à être de véritables bureaux mobiles.

Ils devraient également bénéficier de priorités sur les réseaux de communication, y compris lorsque ceux-ci font face à des phénomènes de saturation. Ils pourraient enfin être compatibles avec les réseaux mobiles et radio professionnels de sécurité publique. Un aspect qui pourraient révolutionner l’usage des moyens de communication des forces de sécurité. Le Core-X4 Neo devrait ainsi pouvoir être utilisé à la fois comme un smartphone et comme une radio. Ces réseaux hybrides, encore en développement, affichent d’ailleurs l’objectif d’un déploiement opérationnel d’ici les JO de 2024.

LP

Crowdfunding campaign banner

3 Commentaires

  1. Danielle CITERNE

    POURQUOI JE NE PEUT AVOIR LES ARTICLES RESERVES AUX ABONNES PUISQUE J’AI PAIYEEN TANT QUE VEUVE DE GENDARME

    • Alain Dumait

      Notre secrétariat vous contacte…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.