samedi 17 août 2019
Accueil / A la une / Le colonel Philippe Mirabaud rejoint le cabinet du ministre
Le colonel Philippe Mirabaud, à gauche. (Crédit photo: DR).
Le colonel Philippe Mirabaud, à gauche. (Crédit photo: DR).

Le colonel Philippe Mirabaud rejoint le cabinet du ministre

Plus d’un mois après l’arrivée Place Beauvau de Christophe Castaner, on connaît le nom de son futur conseiller Gendarmerie. Il s’agit du colonel Philippe Mirabaud. Il devrait entrer en fonctions officiellement, selon nos informations, au début du mois de décembre.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Lire aussi sur L’Essor : La Gendarmerie ramène sa science pour la première visite de ses autorités de tutelle

Philippe Mirabaud était auparavant à la tête du groupement de Gendarmerie départementale du Nord. Ce polytechnicien avait été nommé dans les Hauts-de-France il y a trois ans, en 2015. Il avait débuté sa carrière au 1er régiment d’infanterie de la Garde républicaine. Il a également été, de 2007 à 2010, le commandant de compagnie de Rambouillet (Yvelines).

Cet expert en nouvelles technologies a également été, de 2003 à 2007, chef de projet télécoms à la sous-direction des télécommunications et de l’informatique de la direction générale de la Gendarmerie. Il a enfin été, de 2010 à 2013, chargé de mission transformation et convergence à la direction des systèmes d’information et de communication du secrétariat général du ministère de l’intérieur.

Un exemple de l’appétit de ce polytechnicien pour le numérique: son groupement avait expérimenté la première ébauche d’un logiciel chargé d’anticiper les cambriolages. “Nous ne sommes pas dans une logique de prévoir un flagrant délit, mais de comprendre la délinquance pour savoir comment nous organiser”, précisait-il à l’occasion d’un colloque de l’Inhesj sur ce thème en juin 2017.

Il succède au général Armando de Oliveira, nommé adjoint au major général.

Lire aussi sur L’Essor : Comment la Gendarmerie s’empare du numérique

Gabriel Thierry

A voir également

Refus d’obtempérer dans le Maine-et-Loire: un gendarme blessé

Un gendarme du peloton motorisé a été blessé ce 15 août lors d'un refus d'obtempérer lors d'un contrôle à Chemiré-sur-Sarthe. (Maine-et-Loire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *