lundi 20 mai 2019
Accueil / L'actualité Bretagne / Le capitaine Sébastien Desverronnière : un vétéran d’Afghanistan à la tête de la compagnie de Dinan

Le capitaine Sébastien Desverronnière : un vétéran d’Afghanistan à la tête de la compagnie de Dinan

Depuis le 1er août, le capitaine Sébastien Desverronnières a pris le commandement de la compagnie de Dinan. La proximité, la gestion de crises et la lutte contre la délinquance sont ses priorités nous indiqué Antoine Bastard, le vice-président de l’UNPRG d’Ille- et- Vilaine.

Il succède au chef d’escadron Bruno Graffouillère parti après 3 ans à ce poste. Il sera à la tête de 130 gendarmes sur l’ensemble de l’arrondissement. Son premier objectif sera de poursuivre la mise en place de la police de sécurité au quotidien, en accentuant le contact avec la population. La lutte contre la délinquance sera également une priorité, ainsi que le renforcement de la sécurité routière.

Titulaire d’une licence en sciences économiques, et d’un master 2 en droit et stratégie de la sécurité à Paris, ce Vendéen a débuté en 2001, à l’escadron de Gendarmerie mobile de Luçon, en Vendée.

Baroudeur, il aussi passé deux ans entre 2011 et 2014 en Afghanistan, au sein du groupement des opérations extérieures (GOPEX) à former des policiers.

Avant d’arriver à Dinan, Sébastien Desverronnières était commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Pornic, depuis 2014. Il est secondé par le capitaine Olivier Durand depuis le 1 er août.

À 54 ans, cet officier  a plus de trente années de carrière derrière lui. Arrivant de Vannes, où il commandait le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig), cet habitant de Plévenon récupère à Dinan le poste de numéro trois, vacant depuis 2015. Le capitaine Olivier Durand n’est pas un inconnu sur l’arrondissement. Dans sa carrière, il est passé par les brigades de Jugon-les-Lacs et de Dinan.

L’Essor souhaite la bienvenue à ces deux officiers.

A voir également

L’hommage au gendarme d’Ornex (01) Denis Combe, à l’honneur dans un film

Le gendarme Denis Combe, très connu dans l'Ain, a été accompagné à sa dernière demeure dans le Jura. Il est décédé le dimanche 4 mai 2019 des suites d'une grave maladie. Il a notamment longtemps servi à la brigade d'Ornex.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !