jeudi , 17 juin 2021

Hors service, le gendarme de Châteaubriand a secouru une femme tombée en panne sur la quatre voies. photo d'illustration (DC/L'Essor)
Hors service, le gendarme de Châteaubriand a secouru une femme tombée en panne sur la quatre voies. photo d'illustration (DC/L'Essor)

Le bel hommage d’une conductrice à un gendarme de Châteaubriant

Une conductrice, tombée en panne au milieu de la quatre voies Nantes-Rennes, a tenu à remercier l’homme qui l’a sorti de ce mauvais pas. Il s’agit d’un gendarme de la brigade de Châteaubriant, en Loire-Atlantique, lequel n’était pas en service au moment des faits.

“Un grand, grand merci”, écrit notamment cette femme dans un message qui connaît un beau succès sur Twitter. Vraisemblablement avocate si l’on en croit son compte sur le réseau social, l’auteure de ce tweet viral promet d’“inonder la gendarmerie de Châteaubriant de chocolats et de fleurs”.

Un jeune gendarme affecté à la brigade de Châteaubriant la sauve de ce mauvais pas

Ce Jeudi 3 juin, elle a eu la peur de sa vie. Tombée en panne au milieu de la voie rapide, entre Nozay et Nantes, elle est dans l’impossibilité de rejoindre la bande d’arrêt d’urgence. Une situation d’autant plus périlleuse qu’elle se trouve juste au niveau d’une intersection sur la droite. Des deux côtés de son véhicule à l’arrêt, le voitures filent à toute allure en klaxonnant. Personne ne daigne s’arrêter pour lui prêter main forte. Jusqu’à ce qu’un gendarme, qui “n’était pas en service” précise-t-elle, décide d’intervenir. L’homme fonce la rejoindre dans sa voiture où ils restent un long moment compte tenu de la circulation qui ne faiblit pas. Profitant d’une accalmie, ils pourront finalement se mettre à l’abri sur le bas-côté en traversant la voie rapide au pas de course. Le véhicule a ensuite pu être dépanné après l’arrivée des forces de l’ordre raconte le journal local L’Eclaireur.

Le héros du jour? Un jeune gendarme arrivé en Loire-Atlantique l’année dernière après sa sortie de l’école. “Un gendarme qui promet!”, salue le capitaine Gilles Maurer commandant de la compagnie de Châteaubriant.

Lire aussi: Nouveau suicide de gendarme à Cosne-Cours-sur-Loire

One comment

  1. Bel esprit de solidarité pour ce jeune Gendarme.
    Effectivement, cela ne se voit plus de trop de nos jours.
    Ce métier est fait pour vous !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.