mercredi 28 octobre 2020
Accueil / Vie des personnels / Le baromètre de “l’Essor” : l’image comparée des gendarmes et des policiers

Le baromètre de “l’Essor” : l’image comparée des gendarmes et des policiers

Les résultats de l’étude Ifop 2013

Les gendarmes jouissent d’une meilleure image que leurs collègues policiers. Un constat qui s’observe notamment par les traits d’image qui leur sont prêtés, puisque, si 35 % des Français estiment que les gendarmes sont plutôt « proches de la population », seuls 14 % partagent cet avis à l’endroit des policiers – 34 % attribuant aux uns comme aux autres cette vertu, et 17 % à aucun des deux ordres.

Le différentiel d’association de traits d’image est également fort en ce qui concerne l’honnêteté (26 % aux gendarmes contre 3 % aux policiers), la motivation (23 % contre 7 %) et l’efficacité (22 % contre 9 %). Néanmoins, pour ces trois traits d’image, on observe qu’une majorité de Français (55 à 56 %) les associe à la fois aux gendarmes et aux policiers, signe qu’en dépit d’une image moins bonne que celle des gendarmes, les policiers sont néanmoins majoritairement perçus comme honnêtes, motivés et efficaces.

Ces résultats sont globalement dans la lignée de ceux mesurés en octobre 2012. Dans le détail, on observe que la part de la population qui n’associe les traits d’image proposés ni aux gendarmes, ni aux policiers (14 à 17 % en moyenne), est plus forte chez les jeunes, les catégories populaires et les sympathisants des extrêmes de l’échiquier politique.

Peu d’évolution entre 2012 et 2013

Dans la lignée des résultats enregistrés à la question des traits d’image, les gendarmes bénéficient d’une meilleure cote d’opinion (84 % de Français ayant d’eux une « bonne opinion ») que les policiers – qui séduisent toutefois 71 % de la population. Par rapport à 2012, ces cotes d’opinion sont en légère augmentation (+1 point pour les gendarmes, +4 points pour les policiers).

Avec l’âge, les Français se révèlent plus enthousiastes à l’égard de leurs forces de l’ordre : entre les moins de 35 ans et leurs aînés, on observe un écart de 11 à 12 points sur la cote d’opinion des gendarmes et des policiers. A contrario, les ouvriers et les sympathisants du Front de gauche et du Front national tiennent en moins bonne estime ces deux corps.

On notera enfin que c’est dans l’agglomération parisienne que l’image des gendarmes est la meilleure (90 %), alors que ces derniers ne sont que peu déployés sur ce territoire. En province, leur popularité atteint 83 % en zone rurale (15 points de plus que les policiers) et 82 % en ville (11 points de plus).

Pour télécharger cette étude complète, cliquez ici.

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. Éternel débat sur la cote des uns et des autres auprès de la population .Les sondés ne sont sans doute pas ceux qui se présentent le week end dans les commissariats pour déposer plainte ou faire établir une main courante pour cause de BT fermée ou indisponible.Retraité de la police j’ai pu mesurer les différences entre nos deux institutions pour les uns les grandes villes avec l’agressivité et le manque de respect où le moindre contrôle dégénère pour les autres les petites agglomérations ou la peur du gendarme est encore présente et où il plus facile de “loger” un malfaisant. .Pas besoin de sondage pour savoir que l’immense majorité des Policiers ou Gendarmes sont motivés aiment leur boulot et font de leur mieux au quotidien avec les moyens du bord.

  2. Eric PIAT

    Bonsoir,

    Puisque vous êtes dans les sondages, pourquoi ne pas en faire un au sein de l’institution sur le port du nouveau matricule ? Qui en pense quoi… Voilà, à mon avis, un sondage d’actualité… A comparer avec la position des syndicats de Police…
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.