vendredi 13 décembre 2019
Accueil / A la une / La revalorisation de 30 euros de l’allocation de mission judiciaire effective
OPJ Illustration (SD/L'Essor).

La revalorisation de 30 euros de l’allocation de mission judiciaire effective

Conséquence du protocole du 19 décembre 2018, l’allocation de mission judiciaire de la Gendarmerie (AMJG) est revalorisée comme prévue de 30 euros au 1er juillet.

L’arrêté interministériel permettant la revalorisation de l’AMJG décidée par le ministre de l’Intérieur à compter du 1er juillet 2019 vient de paraître au Journal officiel du 18 juillet. Concrètement, la prise en compte de cette nouvelle revalorisation interviendra sur la solde du mois d’août 2019, avec un effet rétroactif au 1er juillet 2019.

Lire aussi sur L’EssorSocial : la revalorisation de 40 euros de l’allocation de mission judiciaire de la Gendarmerie publiée au journal officiel

Fin décembre, les gendarmes avaient obtenu les mêmes avancées que les policiers. Il avait été décidé que les militaires verraient leur allocation de missions judiciaire de la Gendarmerie (AMJG) réévaluée sur le modèle de l’allocation de maîtrise des policiers.

Pour ces derniers, l’indemnité dite de sujétions spéciales (ISSP), la prime de risque, a été augmentée de 1% au 1er janvier 2019. Elle sera revue à la hausse de 0,5% en 2020. De manière similaire, l’allocation de maîtrise, un regroupement d’indemnités, a été augmentée successivement de 40 euros en janvier 2019, de 30 euros supplémentaires en juillet 2019 et encore de 30 euros en janvier 2020.

Les 30 euros de revalorisation de l’allocation de mission judiciaire payés en août

Le ministre de l’Intérieur avait déclaré, à l’annonce de cette mesure:

“Les militaires de la Gendarmerie ont témoigné de leur capacité d’adaptation et de leur grand professionnalisme dans un contexte de mobilisation exceptionnelle des forces de sécurité intérieure dans des opérations d’une grande complexité et d’une durée inédite “.

La revalorisation de 30 euros en juillet était conditionnée par des propositions de réformes structurelles au sein de l’Arme afin d’augmenter son potentiel opérationnel. Selon les informations de L’Essor, cinq ateliers ont été conduits et ses propositions ont été validées par le ministre.

Lire aussi sur L’Essor: Info L’Essor : Les gendarmes bénéficieront des mêmes avancées sociales que les policiers (actualisé)

Arrêté du 16 juillet 2019 fixant le montant de l’allocation de mission judiciaire de la Gendarmerie nationale

Le ministre de l’intérieur et le ministre de l’action et des comptes publics,
Vu le décret n° 2002-187 du 14 février 2002 modifié portant création d’une allocation de mission judiciaire de la Gendarmerie,
Arrêtent :

Article 1

Le montant mensuel de l’allocation prévue au premier alinéa de l’article 1er du décret du 14 février 2002 susvisé est fixé à 76,22 € pour les officiers. Il est de 146,22 € pour les sous-officiers de Gendarmerie.
La majoration mensuelle de l’allocation prévue au deuxième alinéa de l’article 1er du même décret est fixée à 28,78 €.

Article 2

L’arrêté du 16 janvier 2019 fixant le montant de l’allocation de mission judiciaire de la Gendarmerie nationale est abrogé.

Article 3

Le présent arrêté entre en vigueur le 1er juillet 2019 et sera publié au Journal officiel de la République française.

A voir également

Photo d'illustration (PH : MG l'Essor de la Gendarmerie)

28 officiers de Gendarmerie diplômés de l’Ecole de guerre

28 officiers de gendarmes, dont six femmes, sont désormais diplômes de l'Ecole de guerre, passage obligé vers les hautes responsabilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *