vendredi 13 décembre 2019
Accueil / L'actualité Nouvelle Aquitaine / La colonelle Armelle Valentin, première femme à la tête du groupement de la Corrèze
la colonelle Armelle Valentin a pris la tête du groupement de Gendarmerie départementale de la Corrèze (JE/L'Essor).

La colonelle Armelle Valentin, première femme à la tête du groupement de la Corrèze

Le groupement de Gendarmerie départementale de la Corrèze (19) a changé de tête avec la prise de fonction officielle de la colonelle Armelle Valentin.

La cérémonie s’est déroulée le mardi 18 septembre 2018. Elle était dirigée par le général François Bonavita, commandant adjoint de la région de Gendarmerie Nouvelle Aquitaine, et présidée par Frédéric Veau, préfet de la Corrèze. C’est la première fois que la Gendarmerie corrézienne sera commandée par une femme.

 Saint-Cyrienne, commandant de peloton, officier presse

Armelle Valentin revêt l’uniforme en 1991, à l’école spéciale militaire de Saint-Cyr (56). Elle intègre ensuite l’EOGN en 1994. A sa sortie, en 1995, elle prend le commandement d’un peloton à l’escadron de gendarmerie mobile de Baccarat (54).

En 1998, elle devient commandant d’une compagnie d’élèves gendarmes à l’école des sous-officiers de gendarmerie de Montluçon (03). Puis, elle est affectée commandant de la compagnie de Langres (52), en 2001.

 

En 2004, elle est mutée comme officier de presse au SIRPA Gendarmerie avant d’intégrer l’école de guerre. En 2007, elle est détachée auprès du premier ministre, au secrétariat général des affaires européennes.

Le Doubs avant la Corrèze

 

En 2010, Armelle Valentin rejoint le ministère de la défense et l’état-major des armées à la direction de l’enseignement militaire supérieur, comme cadre professeur de groupe à l’école de guerre. En 2013, elle devient chargée de mission auprès du conseiller diplomatique du ministre de l’Intérieur, responsable des questions européennes. Elle gagne ensuite la région de Gendarmerie de Franche-Comté, à Besançon, comme chef de l’appui opérationnel de la formation administrative du Doubs.

La colonelle Valentin est arrivée le 1er août 2018, à la tête du groupement de la Corrèze. L’UNPRG lui souhaite une bonne réussite dans cette nouvelle fonction et une bonne adaptation en Corrèze ainsi qu’à sa famille.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A voir également

Sous-officiers de la Gendarmerie dans la cour d'honneur des invalides (M.GUYOT/ESSOR)

“Que fait dans l’Arme ce gendarme qui s’attaque au temps de travail?”

La croisade d'un sous-officier contre le temps de travail en Gendarmerie passe mal chez ses camarades de la grande famille de l'Arme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *