vendredi 7 mai 2021
Accueil / A la Une / La belle histoire de quatre frères gendarmes lancés dans un défi humanitaire
Les frères Lorre, en tenue de gendarme, avec leurs parents il y a quelques années. (Crédit-photo DR)
Les frères Lorre, en tenue de gendarme, avec leurs parents il y a quelques années. (Crédit-photo DR)

La belle histoire de quatre frères gendarmes lancés dans un défi humanitaire

Les frères Lorre, tous gendarmes, se sont lancés un défi humanitaire: parcourir 800 kilomètres à vélo et réaliser le rêve du petit Lilian, atteint d’une maladie rare.

Dans la famille Lorre, il y a tout d’abord Tanguy, 59 ans, et Hubert, 57 ans, tous deux retraités de la Gendarmerie nationale. Viennent ensuite: Jean-François, 53 ans et adjudant-chef au Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig) de Saint-Malo, et Yannick, 49 ans, adjudant au cercle mixte de l’escadron de Lodève. Sans surprise, le papa, François, est également un gendarme à la retraite. Bien entendu, grandir en caserne leur a bien appris “les avantages et les inconvénients du métier”, précise Jean-François. En revanche, “on ne nous a jamais poussé ni empêché de devenir tous les quatre gendarmes. Nos parents étaient juste fiers. A l’époque, on a tous pu faire notre service militaire en tant que gendarme auxiliaire. Et cela a conditionné la suite de nos carrières respectives”.

Jean-François Lorre (Crédit-photo DR)
Jean-François Lorre (Photo: DR)

Lire aussi: Pour Mehdi, petit garçon tétraplégique, quatre gendarmes vont courir l’Ultra Marin

800 kilomètres à vélo et pour la bonne cause

Au-delà de cette incroyable histoire de famille, les quatre frères gendarmes sont aujourd’hui mis sur le devant de la scène pour leur générosité. Ils ont décidé de relever un immense défi: relier Saint-Malo à Pons, en Aveyron, à vélo. “On partira de mon lieu de service pour arriver à la maison de campagne de Yannick”, explique Jean-François. Ils prendront le départ de leur périple de 800 kilomètres le 17 mai prochain. Ce défi, ils le réaliseront aussi pour la bonne cause.

Yannick Lorre (Crédit-photo DR)
Yannick Lorre (Photo: DR)

Rouler pour réaliser le rêve du petit Lilian

Les quatre frères gendarmes rouleront pour mettre en avant l’association “Avancer main dans la main”. Elle a été créée en 2016 pour soutenir la famille de Lilian, un jeune Breton qui souffre depuis la naissance d’acidémie méthylmalonique. Il s’agit d’une maladie rare qui touche une centaine d’enfants en France. “L’association permet d’aider financièrement la famille pour les déplacements lors de séjours à l’hôpital Necker à Paris ou l’hôpital sud à Rennes (Ille-et-Vilaine), ainsi que les dépenses du quotidien telles que certains médicaments. Mais aussi de soutenir la recherche médicale sur les maladies rares auprès de l’institut Imagine situé à Necker. Les dons récoltés serviront à réaliser le rêve de Lilian”, rappelle Jean-François Lorre.

Hubert Lorre (Crédit-photo DR)
Hubert Lorre (Photo: DR)

Avec les épouses au ravitaillement

Pour sponsoriser leur périple, les quatre frères ont démarché les entreprises locales. Plus de dix partenaires ont déjà soutenu leur projet. Le quatuor réalisera ce périple en huit étapes de 100 kilomètres. Comme beaucoup de militaires, les frères Lorre ont l’habitude de garder la forme sur un vélo. Enfin, ils pourront aussi compter aussi sur leurs épouses, chargées du ravitaillement et de la mécanique. L’arrivée est prévue le 23 mai à Pons. Une belle aventure à suivre sur leur page Facebook: L’épopée cycliste des frères Lorre.

Tanguy Lorre (Crédit-photo DR)
Tanguy Lorre (Photo: DR)

FS.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.