vendredi 24 mai 2019
Accueil / A la une / La Gendarmerie a honoré ses 14 morts de 2018 dans toute la France
A l'Ecole des officiers de la Gendarmerie ce vendredi 15 février lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)
A l'Ecole des officiers de la Gendarmerie ce vendredi 15 février lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

La Gendarmerie a honoré ses 14 morts de 2018 dans toute la France

La Gendarmerie a rendu hommage vendredi dans toute la France aux 14 gendarmes morts en service ou en mission en 2018. Comme chaque année les cérémonies se sont tenues dans chaque groupement en métropole et outre-mer, et en l’Hôtel national des Invalides à Paris ou à l’Ecole des officiers de Melun.

Salut au drapeau par les autorités dans la cour d'honneur des Invalides lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)
Salut au drapeau par les autorités dans la cour d’honneur des Invalides lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

A Paris, pour la première fois, cet hommage a été marqué par l’absence du directeur de l’Arme. Le général d’armée Richard Lizurey a fait une chute accidentelle en début de matinée au ministère de l’Intérieur Place Beauvau. Une blessure sans gravité, qui a nécessité tout de même quelques points de suture, selon les informations de L’Essor. Il était remplacé dans la cour d’honneur des Invalides par le major général le général de corps d’armée Christian Rodriguez.

Lire aussi sur L’EssorLégèrement blessé lors d’une chute, le directeur général absent de la cérémonie d’hommage aux morts de la Gendarmerie 

La cérémonie s’est déroulée sous un doux soleil d’hiver, devant les familles des gendarmes morts, les détachements de l’Arme et les représentants des associations comme l’UNPRG. Les noms des 14 gendarmes décédés, dont celui du colonel Arnaud Beltrame, tué il y a onze mois à Trèbes (Aude) par un terroriste, ont été lus avant la sonnerie aux morts et la minute de silence.

“Les Français comptent sur vous”

Passage en revue des troupes par le général de brigade Christophe Boyer, commandant l'EOGN, ce vendredi 15 février lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)
Passage en revue des troupes par le général de brigade Christophe Boyer, commandant l’EOGN, ce vendredi 15 février lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

“Cette année, la Gendarmerie a encore été un rempart pour la République”, a dit le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner dans son discours qui a été lu dans toutes les casernes.

“Nous vivons des temps durs, a-t-il ajouté, et les Français comptent sur vous”. Dans une allusions aux violences contre les forces de l’ordre qui émaillent les manifestations de Gilets jaunes, le ministre de l’Intérieur a assuré : “Attaquer, un policier, un gendarme, un sapeur-pompier, c’est attaquer la République”.

Voici la liste des 14 gendarmes décédés en 2018 :

Adjudant-chef Antoine Beliard de la direction du renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD) à Malakoff (Hauts-de-Seine), décédé le 4 janvier 2018 à 41 ans.

Adjudant-chef Thierry Knoepflin du peloton d’autoroute de Villefranche-sur-Saône (Rhône), décédé le 9 janvier 2018 à 47 ans.

Adjudant-chef Pierre Lawpois de la brigade motorisée de Melle (Deux-Sèvres), décédé le 3 février 2018 à 47 ans;

Major David Lannes de la brigade territoriale autonome de Belin-Beliet (Gironde), décédé le 4 février 2018 à 46 ans.

Major Régis Gueugneau de la brigade motorisée de Sézanne (Marne), décédé le 16 mars 2018 à 46 ans.

Colonel Arnaud Beltrame du groupement de gendarmerie départementale de l’Aude à Carcassonne, décédé le 24 mars 2018 à 44 ans.

Major Philippe Hervé de la brigade motorisée de Theix-Noyalo, (Morbihan), décédé le 8 mai 2018 à 43 ans.

Major Guillaume Derouen de l’escadron motocycliste de la Garde républicaine à Dugny (Seine-Saint-Denis), décédé le 3 juillet 2018 à 41 ans.

Adjudant Stéphane Quille de la section aérienne de la Gendarmerie de Pointe-à-Pitre, décédé le 15 juillet 2018 à 39 ans.

Major Cédric Gouadon de la brigade motorisée de Pont-Lévêque, (Calvados) décédé le 29 juillet 2018 à 33 ans.

Major Romain Besozzi du peloton d’autoroute de Malataverne (Drôme), décédé le 3 août 2018 à 33 ans.

Adjudant Gwenaël Gloaguen de la brigade de proximité de Saint-Louis (Haut-Rhin), décédé 6 octobre 2018 à 50 ans.

Major Sébastien Turin de l’escadron de gendarmerie mobile 14/7 de Longeville-lès-Saint-Avold (Moselle), décédé le 21 octobre 2018 à 30 ans.

Adjudant Jean-Laurent Mailhac de l’escadron de gendarmerie mobile 14/1 de Satory (Yvelines), décédé le 12 novembre 2018 à 26 ans.

P-M.G

A voir également

Les secrets de la réussite d’Agorha solde, l’anti-Louvois

Les gendarmes sont payés depuis janvier avec un nouveau logiciel, Agorha solde. Le logiciel, contrairement au décrié Louvois, est un succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !