mercredi 30 septembre 2020
Accueil / Vie des personnels / Le général Pierre Renault est nommé chef de l’IGGN, Bertrand Soubelet devient commandant de la gendarmerie d’outre-mer
Le général de corps d’armée Pierre Renault, ancien directeur des soutiens et des finances à la DGGN, est nommé chef de l’inspection générale de la gendarmerie nationale à compter du 1er août 2014, par décret du 17 juillet 2014. Il remplace le général Philippe Marvillet.

Le général Pierre Renault est nommé chef de l’IGGN, Bertrand Soubelet devient commandant de la gendarmerie d’outre-mer

Le général de corps d’armée Pierre Renault, ancien directeur des soutiens et des finances à la DGGN, est nommé chef de l’inspection générale de la gendarmerie nationale à compter du 1er août 2014, par décret du 17 juillet 2014. Il remplace le général Philippe Marvillet.

Le général Pierre-Yves Cormier, chargé de mission auprès du chef de l’IGGN, devient chef adjoint de l’IGGN à compter du 12 août 2014. Le général Marc Betton lui succède au poste de chargé de mission à compter du 1er août. Il deviendra adjoint coordonnateur des enquêtes internes de l’IGGN à partir du 1er septembre 2014, en remplacement du général Michel Pattin, pressenti pour devenir directeur des opérations et de l’emploi à la place du général Bertrand Soubelet, nommé commandant de la gendarmerie d’outre-mer à compter du 1er septembre 2014, comme l’annonçait AEF Sécurité globale le 1er juillet 2014.

Par décret du 17 juillet 2014, le général Alain Coroir est nommé délégué aux réserves de la gendarmerie nationale à compter du 1er septembre 2014, en remplacement du général Jean-Philippe Danède. Le général Éric Darras, sous-directeur de la sécurité publique et de la sécurité routière, et le général Philippe Le Mouël, commandant de la région de gendarmerie Poitou-Charentes, deviennent adjoints au directeur des opérations et de l’emploi de la DGGN à compter du 1er août 2014.

Le général Philippe De Boysere est par ailleurs nommé chargé de mission auprès du chef de l’IGGN à compter du 1er août 2014. Le général Marc Lévêque, commandant de la région Languedoc-Roussillon, est nommé adjoint chargé de l’audit, du contrôle interne et des études de l’inspection générale de la gendarmerie nationale à compter du 1er août 2014. Le général Pascal Pages Xatart Pares, sous-directeur de l’accompagnement du personnel, est nommé directeur adjoint à la direction de la protection et de la sécurité de la défense à compter du 1er août 2014.

La parcours du général Pierre Renault

Né le 20 juillet 1957 à Bizerte (Tunisie), Pierre Renault est diplômé d’un DEA d’histoire des relations internationales, de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr (promotion 1977-1979). Il intègre l’École des Officiers de la gendarmerie nationale le 1er août 1979, avec le grade de sous-lieutenant.

En 1980, il devient commandant du peloton de véhicules blindés à roues de la gendarmerie de l’escadron 1/10 de gendarmerie mobile de Nantes (Loire-Atlantique). Commandement de l’escadron 5/10 de gendarmerie mobile de Mayenne, de 1983 à 1986, il rejoint en 1986, l’École des officiers de la gendarmerie nationale en tant que commandant de peloton d’officiers-élèves et instructeur des techniques de maintien de l’ordre et de commandement en gendarmerie mobile. Il est nommé commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) en 1989.

Nommé au ministère de la Défense aide de camp du ministre en 1992, il rejoint en 1996 le groupement 11/4 de gendarmerie mobile de Joué-les-Tours (Indre-et-Loire) en tant que commandant, puis est nommé commandant du groupement de gendarmerie départementale du Rhône en 1998. En 2001, il poursuit sa carrière à la direction générale de la gendarmerie nationale en tant qu’adjoint au chef de bureau, puis chef du bureau de l’organisation et des effectifs au service des opérations et de l’emploi.

Pierre Renault devient, en 2006, commandant de la région de gendarmerie de Languedoc-Roussillon à Montpellier. Il est nommé, en 2009, chef de la mission du pilotage et de la performance auprès du directeur général de la gendarmerie nationale. Promu général de division, il devient directeur des soutiens et des finances de la DGGN le 1er février 2011.

Crowdfunding campaign banner

4 Commentaires

  1. CLEMENT

    j’ai eu l’honneur de servir a l’ EGM 5/10 Mayenne auprès du capitaine RENAULT Pierre j’en garde un excellent souvenir professionnelle pour toutes ses qualités de chef……. principalement lors des événements calédoniens….son parcours et son vécu sur cette période en font un défenseur de l’institution avec objectivité… protection du bon… sanction du mauvais etc….etc

  2. STEPH

    Moi aussi, j’ai eu l’honneur de servir sous les ordres du capitaine Renault à l’EGM 5/10 de Mayenne.
    J’ai apprécié ses qualités professionnelles, en Nouvelle Calédonie lors d’évènements tragiques et toutes les missions en métropole que l’unité à exercée

  3. castel

    Un des meilleurs officiers sous les ordres duquel j’ai servi a mayenne et en nouvelle caledonie.

  4. castel

    Je ne comprend pas. . Cet officier a beaucoup compte pour moi. Desole .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *