mardi 24 novembre 2020
Accueil / Vie des personnels / Gendarmes et manifestation : l’avis de “L’Essor de la Gendarmerie”
Au moment où des milliers de policiers manifestent à Paris et en province après qu’un policier a été grièvement blessé par un malfaiteur en cavale et fiché, "L’Essor" rappelle quelques évidences alors qu’une association de défense des gendarmes a appelé à se joindre au mouvement.

Gendarmes et manifestation : l’avis de “L’Essor de la Gendarmerie”

Au moment où des milliers de policiers manifestent à Paris  et en province après qu’un policier a été grièvement blessé par un malfaiteur en cavale et fiché, “L’Essor” rappelle quelques évidences alors qu’une association de défense des gendarmes a appelé à se joindre au mouvement.

Peut-on défendre le statut militaire de l’Arme tout en appelant à manifester?

Peut-on défendre le dualisme police/gendarmerie et se mettre,  en manifestant, sur le même plan que les policiers ?

Les débats ne doivent-ils pas se cantonner à l’intérieur de la Gendarmerie ? A charge pour la hiérarchie de l’Arme de faire remonter les inquiétudes et les questionnements de la base vers le pouvoir politique.

“L’Essor de la Gendarmerie”

Crowdfunding campaign banner

9 Commentaires

  1. Jérémy Langlade

    Bonjour, l’association en question n’était présente et n’a été représentée d’aucune façon lors de ce rassemblement. L’association en question par honnêteté et décence étant donné les faits ayant amenés à ce rassemblement a appelée ceux qui le souhaitaient et individuellement, familles, citoyens de tout horizon à apporter leurs soutiens lors de ces divers rassemblements. Cette sortie de l’Essor en direction de l’Association Gendarmes & Citoyens qui assume totalement ce soutien tronque la réalité ! De plus ce rassemblement ne fait pas écho à diverses revendications de « la masse salariale » mais au déficit de justice en rapport à la qualité des prestations des serviteurs de la loi, les forces de l’ordre ! Je suis curieux et j’attends de lire prochainement dans les colonnes de l’ESSOR DE LA GENDARMERIE comment la Gendarmerie Nationale en interne (en famille) va tirer vers le haut la mise en œuvre des procédures judiciaires sous la responsabilité de la place Vendôme. (L’Essor doit posséder des cartes sur certaines prérogatives que la Gendarme aurait en secret). Nous soutenons de fait ce rassemblement dont les grandes lignes rappellent le discours du Général Soubelet il y quelques temps. Général téléporté de l’autre côté du globe… Mis de côté ce piètre détournement de la réalité on se demande qui sert qui ? Enfin pour l’indépendance on repassera 😉 ! Ne pas soutenir l’engagement des forces de l’ordre dans leur ensemble face aux lacunes persistantes de la justice depuis plusieurs années que ce soit policiers ou gendarmes est au mieux de lâcheté au pire du mépris (ou les deux c’est selon). Bref… Il y a encore quelques décennies sans doute que la direction civile de l’Essor indépendant de la Gendarmerie aurait réclamée la guillotine pour ses dizaines de milliers de gendarmes descendus dans la rue en 2001 (ce qui n’a jamais été le cas ici). Le directeur technique d’AG&C

  2. CORDOBA

    Bonjour.
    Si la hiérarchie des gendarmes (lesquels sont confrontés quotidiennement aux mêmes problèmes que les policiers) montait davantage au créneau pour que cesse le harcèlement de la Justice à notre encontre, peut-être certaines assos ne sentiraient pas obligées de compenser la carence de la DGGN.
    Et encore, ont-ils simplement appelé les personnes qui se sentaient concernées, à réagir, c’est tout.
    Mais les gendarmes, en bons militaires habitués à l’attentisme de leurs Chefs, doivent commencer à apprécier la situation, puisqu’ils sont restés sagement dans leurs casernes. Ceux qui les commandent doivent être du même acabit que ceux qui criaient au scandale en décembre 2001, lorsque d’autres étaient montés au créneau pour leur faire avoir des avantages qu’ils ne renient pas aujourd’hui.
    S’ils le pouvaient, Marianne et le pauvre Jean Moulin pleureraient aujourd’hui. Nous avons signé dans la Gendarmerie pour défendre des valeurs que nos gouvernants abolissent. Ils font de la France un pays livré aux criminels en tous genres. Et c’est nous qui ne respectons pas le contrat ? ? ? Ce n’est plus de la loyauté de la part des militaires, ça devient de la complicité. Lorsqu’on se tait à ce point-là, c’est qu’on cautionne !
    S’ils le pouvaient, bien d’autres se joindraient à Marianne et Jean Moulin. Mais ils sont morts pour nous faire obtenir une liberté et une sécurité que nous ne sommes plus capables de faire respecter, par la faute de dirigeants qui nous ont trompé par des paroles mensongères, avant les élections.

  3. Thierry GUERRERO

    Malhonnêteté intellectuelle ou maladresse ? Je m’interroge…. Je suis le Vice-Président de l’Association Gendarmes & Citoyens et j’ai été contacté par téléphone aujourd’hui à 11h34 très précise, concernant justement la manifestation par un ” journaliste ” de L’ESSOR. A la question ” serez vous présent à la manifestation ? ” la réponse a été claire et précise. Aucune représentation de l’association ne sera présente, que ce soit le Président, le Vice-Président ou tout autre membre du bureau. Par contre, il n’est pas exclu que des membres y soient à titre perso. Nous soutenons de fait nos collègues policier. Nouvelle question du ” journaliste ” : Est il possible d’être mis en relation avec un membre présent sur la manifestation ? Nous aimerions avoir son point de vue en tant que Gendarme et si il le faut, nous pouvons le faire a visage couvert . Ma réponse : A visage couvert ??? Mais pourquoi ?? Il y a bien longtemps que nous n’agissons plus de la sorte, nous n’avons rien à cacher. Je demande si nous avons des membres sur place et je vous mets éventuellement en relation………………………………. Je pense avoir été clair, alors pourquoi tenter de faire croire que nous avons appelé à une manifestation des Gendarmes ????? Ne tentez pas de décrédibiliser les APNM, les militaires de la Gendarmerie ne sont pas dupes, et du coup, vous pourriez bien perdre la votre.

  4. Pour répondre aux questions:
    Peut-on défendre le statut militaire de l’arme tout en appelant à manifester? De quel statut militaire parle-t-on celui qui sert à museler les gendarmes et les employer plus que de raison? Les policiers n’ont pas le droit de manifester non plus. Ils le font en civil sur leur temps de repos et hors service, pourquoi gendarmes et sympathisants n’auraient-ils pas le droit de le faire? Après tout ce sont bien les politiques qui ont fait entrer les genda

  5. J’ai fait une erreur de manipulation, voici ma réponse:

    Pour répondre précisément à chaque question de l’Essor :
    Peut-on défendre le statut militaire de l’arme tout en appelant à manifester ? De quel statut militaire parle-t-on celui qui musèle les gendarmes et permet de les employer au-delà du raisonnable ? Pourquoi pas, les policiers n’ont pas le droit de manifester non plus, dès l’instant où ils le font en civil et hors de leur temps de travail il ne semble pas y avoir de problème il doit en être de même pour les gendarmes en repos et leurs sympathisants. Après tout ce sont bien nos gouvernants qui ont rattaché la gendarmerie au ministère de l’Intérieur pourquoi n’auraient-ils pas les mêmes droits que les policiers.
    Peut-on défendre le dualisme police/gendarmerie et se mettre, en manifestant, sur le même plan que les policiers ? De quel dualisme parlez-vous ? Il existe bien un dualisme entre les divers syndicats de police et ils l’ont mis de côté pour défendre le respect de leur profession mais aussi la vie et l’intégrité physique des femmes et des hommes qu’ils représentent. Il n’était donc pas du tout incongru qu’AG&C appelle les gendarmes et les sympathisants à venir soutenir ce mouvement puisque les militaires de la Gendarmerie sont aussi mal traités sinon plus que les policiers.
    Les débats ne doivent-ils pas se cantonner à l’intérieur de l’arme à charge pour la hiérarchie de faire remonter les inquiétudes et les questionnements de la base vers le pouvoir politique. ? Cette question, c’est de l’humour peut-être ? Nous connaissons tous les résultats de cette confiance dans les hautes sphères de la gendarmerie qui amène l’absence de progrès. Les personnels supplémentaires qui n’existent pas dans la réalité, les véhicules, les casernements et le matériel pourri. Lorsque le général Soubelet a voulu exposer publiquement aux politiques représentants de la nation les problèmes rencontrés par les gendarmes face à la justice, il s’est retrouvé sur la touche. Ne dites surtout pas qu’il a eu une promotion, tout le monde sait bien que c’est une sanction pour avoir osé dire la vérité.
    Pourquoi critiquer ? Vous faites bien remonter les problèmes qui existent alors comme d’autres qui le font pourquoi ne pas avoir appuyé l’association gendarmes et citoyens dans la position qu’elle a prise en appelant à soutenir les policiers dans un combat qui devrait aussi être celui de tous les gendarmes.

  6. C’est le point de vue de M. Contini, mais nous ne sommes pas d’accord avec lui…

  7. Adjudant ER Arnaud CHADELAT

    … (…) … après qu’un policier a été grièvement blessé par un malfaiteur en cavale et fiché, “L’Essor” rappelle quelques évidences alors qu’une association de défense des gendarmes a appelé à se joindre au mouvement.

    Je ne dirai pas qu’à l’ESSOR vous vieillissez, car tout comme vous je peux me targuer d’être plutôt “jeune depuis plus longtemps que certains” ! Mais cet état ne vous donne pas le droit de ne plus lire correctement, ni même d’interprété à votre sauce le véritable fond ‘une parution. Nulle part l’ A.G&C n’a appelé à manifester au côté de nos homologues Policiers. Celai n’empêche pas qu’on puisse se sentir parfaitement “solidaires” de leur ressenti et de leur action, ni de les soutenir ouvertement pour l’occasion.

    Comment pourrait-il d’ailleurs en être autrement puisque nous faisons le même métier ?

    Quant à compter aveuglément sur notre haute hiérarchie pour faire remonter auprès de nos politiques les problèmes rencontrés par les personnels sur le terrain, l’âge ne vous a visiblement apporté aucun enseignement et pire, vous avez perdu la mémoire !

    Demandez donc au Général SOUBELET ce qu’il en pense… Mais je crains pour le coup que son expérience à lui risque aujourd’hui de le faire rester sur sa réserve…

  8. Patrick Contreras

    Il est regrettable de voir l’Essor critiquer ce que fait une autre association , plutôt que de valoriser ses propres actions auprès du gouvernement ( au fait, quelles actions ? ) .
    Depuis que je ne fais plus partie de l’active, je n’interviens plus sur votre forum car je m’ aperçois que beaucoup de choses ont changé sans que l’Essor ne réagisse vraiment.
    Je pense qu ‘il est temps de passer à la vitesse supérieure si vous voulez
    conserver un peu de crédibilité auprès de ceux qui bossent et auprès des
    retraités qui vous soutiennent encore .

  9. Et pour vous, ça consisterait en quoi, de “passer à la vitesse supérieure” ? (L’éditeur )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.