lundi 10 août 2020
Accueil / Officiel / Gendarmerie nationale : deux emplois de psychologue clinicien à pourvoir
Photo d'illustration

Gendarmerie nationale : deux emplois de psychologue clinicien à pourvoir

Avis de vacance de deux emplois de psychologue clinicien « Conseiller technique régional » à temps plein

Deux postes de psychologue clinicien conseiller technique régional sont vacants, l’un à Perpignan (66) au profit de la région de gendarmerie de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et le second à Metz (57) au profit de la région de gendarmerie d’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

Ces postes sont ouverts aux psychologues titulaires d’un master II en psychologie clinique.

Intérêts du poste et missions 

Le titulaire du poste aura pour missions principales d’assurer une consultation clinique au profit des personnels de la gendarmerie et de leurs familles, d’intervenir localement lors de la survenue d’un événement grave, d’apporter son appui aux échelons hiérarchiques en matière de prise en compte de l’impact psychologique des missions et de gestion des situations de crise.

Il devra également organiser le suivi d’équipes ou de militaires confrontés, de par leur mission professionnelle à une lourde charge psychologique, s’inscrire dans un travail de réseau avec les spécialistes médico-psychologiques internes et externes et élaborer des actions d’information, de sensibilisation et de formation internes dans le champ de la prévention et de la prise en compte des risques psychologiques.

Il travaillera au sein d’un réseau de psychologues institutionnels, coordonné par la section psychologie soutien et intervention de la direction générale de la gendarmerie nationale qui est l’autorité technique et fonctionnelle de ces professionnels.

Compétences requises 

Le titulaire du poste devra justifier d’une expérience professionnelle minimale de trois ans et connaître :

– la psychopathologie et la clinique individuelle et collective ;

– la psychopathologie du travail (souffrance au travail, prévention des situations professionnelles fragilisantes) ;

– le traumatisme psychologique et ses modes de prise en charge individuel et collectif.

Le titulaire du poste devra par ailleurs maîtriser les techniques d’animation des groupes de travail et de supervision professionnelle centrées sur la limitation des risques psychiques.

Le titulaire du poste a choisi la psychanalyse pour référentiel théorique.

Ce poste exige mobilité et disponibilité (flexibilité au niveau des horaires de travail, déplacements fréquents, permanences, …). Le candidat doit être titulaire du permis de conduire.

Statut – Environnement 

Le candidat sera recruté en qualité d’officier commissionné du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale. Contractuel dans la limite de dix-sept ans de services, il se verra proposer un contrat initial de trois ans au grade de lieutenant.

Le statut de militaire commissionné est précisé par :

– l’article L. 4132-10 du code de la défense ;

– le décret n° 2012-1456 du 24 décembre 2012 portant statut particulier des officiers du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale ;

– le décret n° 2008-959 du 12 septembre 2008 modifié relatif aux militaires commissionnés ;

– l’arrêté du 21 janvier 2011 modifié fixant la liste des emplois d’officiers et de sous-officiers commissionnés recrutés au titre de l’article L. 4132-10 du code de la défense au sein de la gendarmerie nationale.

Les fonctions de psychologue exercées au sein de la gendarmerie par des officiers du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale sous-tendent les qualités fondamentales de l’état militaire : très haute moralité, réserve, disponibilité, ductilité et sens élevé du service.

Personne à contacter 

Les candidatures, précisant le poste souhaité (Metz ou Perpignan) et accompagnées d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae détaillé, sont à adresser jusqu’au 15 septembre 2016 au secrétariat de la section psychologie, soutien, intervention, à l’adresse suivante :

Mme MENDY, secrétariat du bureau santé et sécurité au travail, Sous-direction de l’accompagnement du personnel, direction générale de la gendarmerie nationale, 4, rue Claude-Bernard, CS 60003, 92136 Issy-les-Moulineaux Cedex, ou par email : nathalie.mendy@gendarmerie.interieur.gouv.fr.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *