dimanche 19 mai 2019
Accueil / Vie des personnels / Gendarmerie nationale : création du commandement du soutien opérationnel du Blanc (Indre)
Arrêté du 18 décembre 2015 portant création du commandement du soutien opérationnel de la Gendarmerie nationale du Blanc (Indre).

Gendarmerie nationale : création du commandement du soutien opérationnel du Blanc (Indre)

Arrêté du 18 décembre 2015, publié au Journal officiel du 29 décembre 2015, portant création du commandement du soutien opérationnel de la gendarmerie nationale du Blanc (Indre)

Le ministre de l’intérieur arrête :

Article 1 : l’établissement central de l’administration et du soutien de la Gendarmerie nationale du Blanc (Indre) et le centre technique de la Gendarmerie nationale de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) sont dissous.

Article 2 : corrélativement, le commandement du soutien opérationnel de la Gendarmerie nationale du Blanc (Indre) est créé.

Article 3 : le commandement du soutien opérationnel de la Gendarmerie nationale du Blanc est organiquement constitué des unités suivantes :

– un état-major ;

– le groupement de sécurité et d’appui de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ;

– le groupement de sécurité et d’appui d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) ;

– le centre national de soutien logistique ;

– la section de soutien à la projection opérationnelle ;

– le centre de soutien automobile de la Gendarmerie de Satory (Yvelines) ;

– l’armurerie nationale ;

– le centre opérationnel de soutien infrastructure et logement ;

– la cellule nationale de supervision ;

– le centre administratif et financier national ;

– le service de traitement de l’information gendarmerie ;

– le service central des réseaux et technologies avancées ;

– le service de développement et de mise en œuvre des logiciels ;

– le centre national d’assistance aux utilisateurs ;

– le service de diffusion de la Gendarmerie ;

– le centre expert ressources humaines ;

– le service de gestion ressources humaines et personnels isolés ;

– l’unité projets solde ;

– le centre interarmées de la solde gendarmerie.

Article 4 : le commandement du soutien opérationnel de la Gendarmerie nationale du Blanc est fonctionnellement articulé en quatre pôles : le pôle soutien RH solde, le pôle soutien technique, le pôle soutien opérationnel et le pôle sécurité.

Article 5 : le centre de soutien technique de la Gendarmerie du Blanc est rattaché au sein de l’état-major du commandement du soutien opérationnel de la Gendarmerie nationale.

Les services expert ressources humaines de Bordeaux et de Rennes sont rattachés au sein du centre expert ressources humaines du Blanc.

Le commandement de la gendarmerie des voies navigables ainsi que l’unité de gendarmerie de la délégation aux victimes sont rattachés au sein du service de gestion ressources humaines et personnels isolés.

La section mobilité centrale de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) est rattachée au sein du groupement de sécurité et d’appui d’Issy-les-Moulineaux.

Article 6 : les arrêtés suivants sont abrogés :

– arrêté du 20 mai 2010 portant dissolution du centre administratif de la gendarmerie nationale (Indre) et création corrélative de l’établissement central de l’administration et du soutien de la gendarmerie nationale (Indre) ;

– arrêté du 21 juin 2012 portant changement de subordination de l’unité de gendarmerie de la délégation aux victimes.

Article 7 : les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur le 1er janvier 2016.

A voir également

L’hommage au gendarme d’Ornex (01) Denis Combe, à l’honneur dans un film

Le gendarme Denis Combe, très connu dans l'Ain, a été accompagné à sa dernière demeure dans le Jura. Il est décédé le dimanche 4 mai 2019 des suites d'une grave maladie. Il a notamment longtemps servi à la brigade d'Ornex.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !