mercredi 21 octobre 2020
Accueil / Vie des personnels / Gendarme exposé à l’amiante lors d’une enquête : l’audience reportée
Justice (Photo Matthieu GUYOT/Essor)
(Photo/MG/Essor).

Gendarme exposé à l’amiante lors d’une enquête : l’audience reportée

Le tribunal administratif de Melun (Seine-et-Marne), saisi par un ancien gendarme exposé à l’amiante en enquêtant sur cette fibre cancérogène, a décidé de repousser l’audience, prévue jeudi, à une date ultérieure, a-t-on appris auprès de l’avocat du gendarme.

Les ministères de la Défense et de l’Intérieur, qui jusqu’ici n’avaient pas déposé de conclusions écrites dans ce dossier comme la procédure devant les tribunaux administratifs le prévoit, l’ont fait en dernière minute, demandant au tribunal de débouter l’ancien gendarme, a indiqué Me Romain Bouvet.

Les ministères, anciens employeurs du gendarme, estiment que les faits sont prescrits et soulignent que la victime “n’a été exposée que quelques heures” pendant une perquisition en 2006 qui s’est étalée sur deux jours dans des locaux de l’entreprise Eternit, selon l’avocat qui a pu consulter ces conclusions.

Le tribunal n’a pas fixé de nouvelle date d’audience, a précisé l’avocat. L’ancien gendarme, qui a saisi le tribunal administratif, n’a pas contracté de cancer du poumon ou d’autre affection liée à l’amiante mais demande la réparation de son préjudice moral, c’est-à-dire relatif à “l’angoisse de développer plus tard une maladie”.

Selon son avocat, il a servi au sein du groupe “enquêtes techniques amiante” de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp). Cette unité spécialisée mène notamment les investigations dans les dizaines de procédures judiciaires liées à l’amiante, substance cancérogène interdite en 1997 qui pourrait provoquer 100.000 décès d’ici 2025.

Triste ironie du sort, ce gendarme estime n’avoir pas été convenablement protégé contre la “fibre tueuse”.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.