dimanche 27 septembre 2020
Accueil / Vie des personnels / Gare à la “fragilisation” du statut militaire des gendarmes
Cette mise en garde émane de l'Inspection générale de l'administration (IGA) dans un rapport consacré aux conséquences financières du rattachement de la gendarmerie au ministère de l'Intérieur.

Gare à la “fragilisation” du statut militaire des gendarmes

Cette mise en garde émane de l’Inspection générale de l’administration (IGA) dans un rapport consacré aux conséquences financières du rattachement de la gendarmerie au ministère de l’Intérieur.

L’Inspection générale de l’administration (IGA) met en garde sur un risque de “fragilisation” du statut militaire des gendarmes, qui y sont très attachés, dans un rapport consacré aux conséquences financières du rattachement de la gendarmerie au ministère de l’Intérieur
“La proximité professionnelle des gendarmes avec les policiers civils” et “la banalisation des procédures entre les deux administrations ne peut que conduire à terme au constat de l’inutilité de deux statuts différents”, écrivent les auteurs du rapport.
Depuis le 1er janvier, les 100.000 gendarmes, militaires, sont passés de la tutelle du ministère de la Défense à celle de l’Intérieur rejoignant sous la même autorité les 120.000 policiers, de statut civil.

Pour en savoir plus, lisez “L’Essor” n°412 d’avril 2009

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *