mardi 4 août 2020
Accueil / A la Une / Garde nationale : première réunion du comité directeur
Stage de Préparation militaire Gendarmerie (PMG) pour de jeunes réservistes à Orléans en juillet 2016. Crédit : ND/Essor.
Stage de Préparation militaire Gendarmerie (PMG) pour de jeunes réservistes à Orléans en juillet 2016. Crédit : ND/Essor.

Garde nationale : première réunion du comité directeur

Le premier comité directeur de la Garde nationale, co-présidé par le ministre de la Défense et le ministre de l’Intérieur, s’est tenu le mardi 10 janvier 2017 à l’Ecole militaire.

La Garde nationale compte déjà 64 250 membres, soit près de 10 000 réservistes supplémentaires par rapport à 2015. Sur ce contingent, 6 000 réservistes sont mobilisés chaque jour aux côtés des unités d’active des armées et des forces de sécurité intérieure.

Fin 2018, elle rassemblera 85 000 femmes et hommes dont 9 000 seront employés quotidiennement.

Les mesures d’attractivité décidées par le Président de la République au moment du lancement de la Garde nationale (aide au permis, allocation étudiante, prime de fidélité, etc…) permettront de consolider cette dynamique. Les ministres ont décidé qu’elles entreraient en vigueur dans le courant du mois de février 2017.

Vers une passerelle entre le service civique et la Garde nationale ?

Lors de ce comité directeur, le ministre de la Défense et le ministre de l’Intérieur ont souhaité que de nouvelles mesures soient étudiées comme l’intégration de la Garde nationale dans le cadre de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et la valorisation du réserviste dans le cadre de son parcours professionnel civil. Une expérimentation sera également lancée en étroite collaboration avec le haut-commissariat à l’engagement civique, afin d’étudier l’opportunité d’établir une passerelle entre le service civique et la Garde nationale.
Les deux ministres ont enfin salué les actions lancées par le secrétariat général de la Garde nationale comme l’organisation d’un « hackathon », du 3 au 5 février, en collaboration avec Capgemini Consulting et l’Ecole 42, sur le thème « développer l’interaction entre les citoyens, les réservistes, les entreprises et la Garde nationale » ou encore la participation de 200 réservistes au semi-marathon de Paris cette année.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *