vendredi 2 octobre 2020
Accueil / Vie des personnels / DGGN : emploi de psychologue clinicien
L'avis du ministère de l'Intérieur a été publié au Journal officiel le 25 mars 2014: un emploi de psychologue clinicien coordinateur du dispositif à la sous-direction de l’accompagnement du personnel de la Direction générale de la Gendarmerie nationale est à pourvoir.

DGGN : emploi de psychologue clinicien

L’avis du ministère de l’Intérieur a été publié au Journal officiel le 25 mars 2014: un emploi de psychologue clinicien coordinateur du dispositif à la sous-direction de l’accompagnement du personnel de la Direction générale de la Gendarmerie nationale est à pourvoir.

Un poste de psychologue clinicien, concepteur dans le domaine de l’accompagnement psychologique et coordinateur du réseau des psychologues conseillers techniques régionaux, est vacant au sein de la section psychologie soutien et intervention (PSI) de la sous-direction de l’accompagnement du personnel de la Direction générale de la Gendarmerie nationale, à Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine.

Ce poste est ouvert aux psychologues titulaires d’un master II en psychologie clinique possédant une expérience professionnelle conséquente (supérieur à dix ans).

Intérêts du poste et missions

Sous la responsabilité du chef de section et de son adjoint, le titulaire du poste occupe une fonction de conseil institutionnel en matière d’accompagnement psychologique des personnels au sein de la Direction générale de la Gendarmerie nationale et organise, encadre et anime, en tant qu’autorité technique, le travail en réseau des psychologues cliniciens régionaux (24 postes, mise en place de nouveaux postes envisagée courant 2014).

Au titre du travail clinique, il a pour mission de mettre en place des prises en charges collectives et individuelles au profit des personnels de la Gendarmerie lors d’un événement grave ou lors d’un retour de mission à l’étranger. Il élabore et met en œuvre des dispositifs d’accompagnement pour des équipes de gendarmes particulièrement exposées (montage de formations, animation de groupe d’analyse de pratique…).

Il participe à la consultation psychologique mise en oeuvre par la section PSI, au profit des personnels de la Direction générale de la Gendarmerie nationale.

Compétences requises

Une expérience professionnelle significative (dix ans) est indispensable et une première expérience de management d’équipe serait appréciée. De part sa mission de coordination du dispositif et de conception, le titulaire du poste contribue à l’élaboration de la politique institutionnelle en matière d’accompagnement psychologique des personnels, et porte les orientations du dispositif auprès des partenaires internes et inter-institutionnels.

Il possède des qualités rédactionnelles qui lui permettent de soutenir les dossiers qui lui sont confiés. Il justifie également d’une bonne pratique de la conduite de réunion et de l’animation de groupes de travail. Il a le sens de l’autonomie et de l’initiative. Le titulaire du poste a choisi la psychanalyse pour référentiel théorique.

Il connaît par ailleurs :
– la psychopathologie et la clinique individuelle et collective ;
– le traumatisme psychologique et la psychopathologie du travail ainsi que leur mode de prise en charge ;
– les dynamismes de groupe et l’intervention psychosociale ;
– la prévention des risques psychosociaux.

Le poste exige une mobilité et une flexibilité au niveau des horaires de travail en raison de déplacements sur l’ensemble du territoire national et parfois à l’étranger.

Statut et environnement

Le candidat sera recruté en qualité d’officier commissionné du corps technique et administratif de la Gendarmerie. Contractuel dans la limite de dix-sept ans de service, il se verra proposer un contrat initial de trois ans au grade de capitaine.

Le statut de militaire commissionné est précisé par :

– l’article L. 4132-10 du code de la défense ;
– le décret no 2012-1456 du 24 décembre 2012 portant statut particulier des officiers du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale ;
– le décret no 2008-959 du 12 septembre 2008 modifié relatif aux militaires commissionnés ;
– l’arrêté du 21 janvier 2011 fixant la liste des emplois d’officiers et de sous-officiers commissionnés recrutés au titre de l’article L. 4132-10 du code de la défense au sein de la Gendarmerie nationale.

Les fonctions de psychologue exercées au sein de la Gendarmerie par des officiers du corps technique et administratif de la Gendarmerie nationale sous-tendent des qualités fondamentales de l’état militaire suivantes : très haute moralité, réserve, disponibilité, ductilité et sens élevé du service.

Personne à contacter

Les candidatures accompagnées d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae détaillé sont à adresser dans un délai de trente jours à compter de la date de publication du présent avis au lieutenant-colonel Catherine PINSON, chef de la section psychologie soutien intervention du bureau santé sécurité au travail de la sous-direction de l’accompagnement du personnel ; de la Direction générale de la Gendarmerie nationale, 4, rue Claude-Bernard, CS 60003, 92136 Issy-les-Moulineaux Cedex, catherine.pinson@gendarmerie.interieur.gouv.fr.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *