jeudi , 17 juin 2021

Un gendarme du GIGN lors d'une démonstration au camp de Beynes (Photo M. Guyot/Essor).

Départ d’une quarantaine de gendarmes du GIGN pour Bamako

Une quarantaine de gendarmes du GIGN – l’équivalent de deux sections – vont quitter la France vendredi en début d’après-midi pour Bamako, la capitale malienne où se déroule depuis plusieurs heures une prise d’otages dans un grand hôtel.

Plusieurs hommes armés sont entrés dans l’hôtel Radisson qui accueille de nombreux ressortissants étrangers, dont des Français.

Une dizaine de spécialistes de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) sont également du voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.