samedi 26 septembre 2020
Accueil / Vie des personnels / Denis Favier : “Ni souhaitable, ni possible d’évoluer vers un modèle syndical”
Le général Favier salue Jean-Pierre Virolet en arrivant au congrès de l'UNPRG d'Obernai. Il y avait plaidé pour un rapprochement des associations de la Gendarmerie. (Photo: MG/L'Essor)
Le général Favier salue Jean-Pierre Virolet en arrivant au congrès de l'UNPRG d'Obernai. Il y avait plaidé pour un rapprochement des associations de la Gendarmerie. (Photo: MG/L'Essor)

Denis Favier : “Ni souhaitable, ni possible d’évoluer vers un modèle syndical”

Dans sa première réaction aux arrêts de la CEDH, publiés six jours avant son audition, le général Denis Favier estime “en qualité de directeur général de la gendarmerie nationale qu’il ne croit ni souhaitable ni possible d’évoluer vers un modèle syndical”;

Pour le patron des quelque 100.000 gendarmes français, “ces arrêts établissent un principe mais fixent aussi clairement des limites strictes à la liberté d’association dans les forces armées”.

Le général Favier assure que des mécanismes de concertation existent déjà dans la gendarmerie. “Vous seriez surpris, dit-il en s’adressant aux députés, par ce dialogue interne, structuré, et performant”.

Pour lire le texte de l’audition du général Denis Favier devant la  Commission de la défense nationale et des forces armées, cliquez ici.

Crowdfunding campaign banner

3 Commentaires

  1. gend armes

    c est un trompe l œil que d ‘affirmer comme le fait le gal favier avec tout le respect du a son rang et son grade
    que c est tromper l auditeur de dire que la concertation existe en gendarmerie ,,, dans la réalité cela se passe ainsi la base ferme sa gu..e et la direction en haut décide
    pr faire bref c est ainsi appeler cela de la concertation looool il faut au moins être général pr faire une telle affirmation !

    les gendarmes d en bas eux préféreraient un bon syndicat ( pas un mauvais qui serait immunisé pr défendre les militaires de la gie )

  2. En vérité, il peut dire ce qu’il veut, ce n’est pas à lui à en décider.

  3. GUI GNOL

    AFFIRMATIF Diogène le cynik en tant que militaire il fera comme les autres et obéira en bon soldat aux lois décisions que l europe a arrêtées que ça lui plaise ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *